GOOD CHARLOTTE - Generation RxGOOD CHARLOTTEGeneration Rx

Sortie Octobre 2018

Joel Madden – chant
Benji Madden – guitare, chœurs
Paul Thomas – basse
Billy Martin – guitare, piano
Dean Butterworth – batterie

 

 

 

 


7éme opus de GOOD CHARLOTTE emmené par les jumeaux Madden, Generation Rx s’annonce comme un de leur album le plus court mais aussi le plus mature de leur discographie.
Profond et presque sombre, Generation Rx tranche avec son prédécesseur Youth Authority plus « enlevé » et semble avoir laissé de coté un passé punk/rock pour exorciser un mal être omniprésent sur la galette.
Ouvrant sur un Self Help trompeur, après une courte Intro, GOOD CHARLOTTE plonge dans les racines du mal en nous livrant un album qui ressemblerait presqu’à un EP, le tout sur un modèle à la LINKIN PARK en mode douceur.




Trompeur car ce premier titre est le seul lien avec leurs racines Punk/Rock explorées sur les précédents LP.
Un invité de marque que Sam Carter de Architects qui vient pousser la chansonnette sur Leech, deuxième et dernier morceau « énervé » du méfait.
Il est évident que l’accent est mis ici sur l’humain. GOOD CHARLOTTE revient sur le devant de la scène comme le grand frère posant un œil bienveillant et un peu désabusé sur notre époque, nous invitant à aller de l’avant.
Tout n’est pas sombre sur ce Generation Rx, à commencer par ce California (The Way I Say I Love You) qui dénote un peu sur cet album, ou encore Prayers.
Au final c’est un très bon méfait que nous offre GOOD CHARLOTTE, un peu court certes mais au combien agréable à écouter. Ce n’est pas l’album de l’année mais il s’en sort très bien. 


Leave a reply

Laisser un commentaire

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Among The Living © 2017