MASS HYSTERIA – ManiacMASS HYSTERIAManiac

Sortie le 26 Octobre 2018

Mouss Kelai — chant
Raphaël Mercier — batterie
Yann Heurtaux — guitare
Frédéric Duquesne — guitare
Jamie Ryan — basse

 

 

 

Mass à la niaque, qu’on se le dise!


C’est toujours un évènement spécial que de chroniquer et d’écouter un album d’un groupe aussi emblématique et attachant que MASS HYSTERIA. Et une fois de plus, les furieux ne se sont pas foutu de notre gueule avec ce Maniac massif et redoutable à l’énergie positive XXL.
Signant ici son opus le plus violent de sa discographie, MASS HYSTERIA revient avec ce magnifique cadeau inspiré qui vient asseoir leur position de groupe majeur de la scène métal française.
Bien dans la lignée de Matière Noire, Maniac a pris un tournant beaucoup plus Thrash, avec un chouilla moins d’électro, pour un résultat qui cogne et ne laisse aucune place au moindre répit, à l’image de titres comme Mère d’Iroise ou l’Enfer des Dieux sur le précèdent.
Mouss est sa bande sont bien énervés, ils reviennent dans une forme olympique, ouvrant ce dernier méfait par un Reprendre Mes Esprits qui pose d’entrée de jeu le décor.
On enquille directement sur le titre « presque » éponyme de l’album avec Ma Niaque qui résume assez bien à lui seul l’esprit du groupe et leur mental, un morceau que ne renierait pas SLAYER.



Raphaël Mercier est mis à rude épreuve, Maniac lui imposant un rythme d’enfer, alors que le petit nouveau pose des lignes de basse qui claquent en cadence.
Ce traitement est infligé par la paire Yann Heurtaux / Frédéric Duquesne qui balance des riffs tous aussi lourds et assassins les uns que les autres.
Le verbe de Mouss est toujours aiguisé, taclant le politique et haranguant le fan, comme on peut l’entendre sur l’assassin Chaman Acide ou L’Antre Ciel Ether.
Ecoutez-moi ce Aromes Complexes qui exhorte les fans à s’élever et s’écarter de la culture formatée par les médias, ou encore ce Derrière la Foudre mystique qui se termine à l’accordéon. Autre curiosité que ce dernier titre, We Came To Hold Up Your Mind, espèce de revisite d’une BO de Tarantino en mode électro hardcore quasiment instrumentale.

Cerise sur le gâteau, la pochette est une fois de plus magnifique.
MASS HYSTERIA nous livre ici incontestablement un de leur album majeur, alliant cet esprit rageur qui les habite à cette plume si reconnaissable et fédératrice. Nul doute que l’album se défendra bien sur scène, car chaque titre a été conçu pour. Un MUST 2018 !

 


One Comment

  1. […] Nous avons rencontré Mouss Kelai, chanteur de MASS HYSTERIA à l’occasion de la sortie de leur dernier opus Maniac.  […]

Leave a reply

Laisser un commentaire

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Among The Living © 2017