DYSFUNCTIONAL BY CHOICE - Atomic Clock - Among The Living

DYSFUNCTIONAL BY CHOICE - Atomic ClockDYSFUNCTIONAL BY CHOICE – Atomic Clock

Sortie Avril 2018

Francis Caste : Batterie
Fabien Carouge : Basse
Vincent Bertellin : Guitare
Clément Masson : Chant

 

 

 

 

 

 


Voici un nouvel album des parisiens de DYSFUNCTIONAL BY CHOICE, de retour dans les bacs après 10 ans d’absence, et avec un nouveau chanteur.
Il faut bien avouer que c’est avec cet album que je découvre le groupe et quelle claque ! Atomic Clock est un méfait organique qui se nourrit de vous au fil des écoutes pour devenir une addiction tant il est brut et sans concession. Voilà enfin un groupe qui s’affranchit des codes de complaisances marketing et ne calcule rien d’autre que sa musique.
Entre brutalité et explorations aériennes, Atomic Clock vous transporte, vous soigne, vous torture, à coups de rock couillu à tendance grunge avec des pointes de hardcore, le tout arrosé d’esprit Floydien.
Je n’ai pas envie de trouver de quelconques accointances avec d’autres groupes :  Atomic Clock vit sa vie et se nourrit du plaisir de ses membres à faire une musique qui leur ressemble.
Ce plaisir se mérite, il n’est pas facile. Et c’est en cela que cet album est terrible.
Ouvrant sur un Saturn aérien DYSFUNCTIONAL BY CHOICE nous emmène d’entrée de jeu loin dans l’exploration de leur univers entre douceur et brutalité. Clément Masson (SNA-FU] colle parfaitement aux compos avec sa voix fracassante et capable de chant plus « calme ».
L’urgence est cette impression qui domine l’ensemble de l’album. Malgré la dualité brutalité/douceur, il y a un certain groove qui s’invite sur Atomic Clock, et particulièrement sur des titres comme A Decade In A Night ou Tempelhof, pour ne citer qu’eux.
J’aime cette folie qui s’invite à chaque recoin des morceaux, ne laissant jamais vraiment tranquille son auditeur.
Au final je n’ai pas envie plus que ça de vous en dire plus car Atomic Clock se découvre libre de toute influence qui pourrait venir perturber votre perception du projet.
Francis Caste et sa bande nous ont livré un très bel album à la production rugueuse et parfaite (en pouvait-il être autrement ?). Bravo messieurs.


Leave a reply

Laisser un commentaire

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Among The Living © 2017