Exposition HEY! Gallery Show #1
Du 17 mars au 22 avril 2017
Galerie Arts Factory
27 rue de Charonne
75 011 
M° Bastille
artsfactory

 


Anne et Julien, duo assoiffé de curiosités, défenseur de marginalités et amoureux de la singularité, reviennent pour notre plus grand plaisir. Après trois superbes actes Hey ! modern art et pop culture au musée de la Halle Saint Pierre et l’exposition Tatoueurs Tatoués au musée du quai Branly, le binôme dévoile cette fois ci à la Galerie Arts Factory, une exposition vente d’œuvres polymorphes d’artistes déjà admirés lors des trois expositions successives à la Halle Saint Pierre.


Hey

gilbert shelton – « wonder wart-hog flying », 2016 – encre sur papier

A l’origine de leur engagement artistique, la création en 2010 de la revue d’art bilingue Hey !, véritable revue-objet, au format à l’italienne, construite à la manière d’un cabinet de curiosités du 21e siècle, dans laquelle est défendue dans chaque numéro une vingtaine d’artistes du monde entier venus des arts outsiders du lowbrow, de la bande dessinée et de manière générale des arts non représentés dans les revues d’art institutionnelles. Se dessine alors peu à peu la nature profonde du projet d’Anne et Julien : celui de leur franc engagement à faire découvrir et à honorer ces formes d’art nourrisseuses d’imaginaires et à défendre les expressions, quelles qu’elles soient, qui refusent la proposition normative de la société qui nous est constamment faite.

 

 

 

 

 

 


 

daniel martin diaz – « transmutation », 2016 – lithographie

C’est donc à l’occasion de la sortie du n°29 de cette revue que le duo nous propose en tant que commissaires, cette première exposition vente en galerie, présentant 200 œuvres de 37 artistes différents. Pour celles et ceux qui auraient parcourus les expositions Hey ! précédentes, vous retrouverez entre autres, les enfants lapins en papier mâché du plasticien Paul Toupet, les sculptures empaillées de Murielle Belin, quelques planches des dessinateurs de bande dessinée de la mouvance undergound Vaugh Bodé et Gilbert Shelton, les cranes en dentelle d’Hervé Bohnert, des tirages des tatoueurs Pietro Sedda et Mikael de Poissy ainsi que plusieurs géniaux dessins au stylo bic de Djess Erdeven. Et tant d’autres œuvres qui ne manqueront pas de frapper les esprits de par une approche résolument brutale et une technicité époustouflante.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

A La Hussarde – Djess Erdeven

 

Des œuvres singulières, percutantes, qui bravent les codes, les systèmes et les dominations. Une exposition estampillée d’une sensibilité artistique foisonnante mélangeant à la fois pop culture et post surréalisme et formant un faisceau d’influences qui se croisent, s’entrechoquent pour finalement consonner. Des expressions hérétiques et utopiques par des artistes guerriers.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Hey ! vous. Hey ! oui vous ! Venez à la rencontre de cet univers qui ne cherchera certainement pas à vous séduire mais plutôt à vous interpeller.

 

 

Leave a reply

Laisser un commentaire

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Among The Living © 2017