FIVE FINGER DEATH PUNCH - And Justice For NoneFIVE FINGER DEATH PUNCHAnd Justice For None
Sortie Mai 2018

Ivan L.Moody – chant
Zoltan Bathory – guitare rythmique
Jason Hook – guitare
Chris Kael – basse
Jeremy Spencer – batterie

 

 

 

 

 

 


Il est des groupes dont la sortie d’un nouvel album agite le bocal, attendue impatiemment par les fans ou, au tournant, par d’autres. J’avoue me trouver à la croisée des chemins avec FIVE FINGER DEATH PUNCH.
Après la grosse déception qu’était Got Your Six, leur précèdent opus sans saveur, et les déboires du groupe (enfin le terme n’est peut-être pas approprié concernant les problèmes d’addiction de L.Moody), And Justice For None se devait d’être irréprochable. Et force est de constater que le résultat est bien à la hauteur des espérances.
Les FIVE FINGER DEATH PUNCH signent un septième album qui va indéniablement redorer leur blason sans pour autant créer la surprise tant la recette est connue.
Oui, il faut le dire, l’album manque cruellement d’originalité !  Mais que les fans se rassurent, il se placera aisément dans le haut de la discographie du groupe comme un classique du genre.
J’avoue que, malgré ma méfiance, And Justice For None fait le boulot avec une palanquée de compos qui touchent juste et un Ivan L.Moody au mieux de sa forme.
Ouvrant sur Fake, le ton est donné d’entrée de jeu avec un titre bien couillu qui rassure sur leur énergie et son retour à des rythmes catchy. Preuve en est ce Sham Pain qui donne le meilleur de FFDP avec un L. Moody inspiré.


FIVE FINGER DEATH PUNCH - And Justice For None


Contrairement à son prédécesseur monocorde et sans saveur, And Justice For None parvient à me surprendre (parfois) avec quelques titres en timide rupture avec l’identité forte du groupe. Je pense à ce Fire In The Hole et son refrain digne d’un ALESTORM  ou encore cette ballade semi acoustique I Refuse taillée pour les radios US voire Bloody et son mid tempo intéressant.

En parlant de ballades très Meanstream, on est servi sur cet opus, et pas forcément qualitativement comme avec cet insipide et mielleux When The Seasons Change, rattrapé in extremis par Stuck In My Ways qui vient vite faire oublier cette erreur.
Les FFDP n’ont rien perdu de leur mordant avec des titres massifs et bien lourds à l’image de Rock Bottom sur lequel Jeremy Spencer cogne comme vulcain dans ses forges.

Force est de constater que les FIVE FINGER DEATH PUNCH se sont remis au boulot pour nous livrer un And Justice For None de qualité qui, certes, ne révolutionne ni le genre, ni le groupe, mais qui ravira les fans de toujours. Avec ce dernier opus les américains maintiennent la pression sans pour autant sortir de leur zone de confort. D’un autre coté voulions nous vraiment qu’il en soit autrement ? 


Leave a reply

Laisser un commentaire

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Among The Living © 2017