Interview de Laurent, manager du label Finisterian Dead End

Salut, l’interview d’un label, ce qui est rare donc précieux, pour ce webzine. Première chose avant de rentrer dans le gros des questions : merci de te présenter.

Tout d’abord un grand Merci à Toute l’Equipe d’Among The Living pour cette Opportunité… Pour faire simple, je m’appelle Laurent, j’ai 37 ans, j’habite à Quimper et je suis Label Manager pour Finisterian Dead End.

Est-ce toi qui as trouvé le nom du label ? D’où vient ce nom qui sonne tout de même très cliché métal ?

Oui, je suis l’heureux créateur de ce nom !! Et pour être franc, pour moi et pour beaucoup de monde il ne sonne pas Métal. Pour la petite histoire, je ne suis pas originaire du Finistère et en y déménageant il y a 7ans, mes amis, mes proches m’ont dit : « Le Finistère, c’est le bout du monde » ce qui est vrai car après c’est l’océan… « Dead End » se traduit par « Voie Sans Issue » … un pur rapport de circonstances géographiques en fait…

Donc, ce label est né suite à ton retour du HellFest 2011…Voilà bien une accroche mystérieuse. Peux-tu m’en dire d’avantage ? Cette naissance est-elle due à une discussion que tu as eu avec certaine personnes la bas, ou suite a des choses que tu as ressenti ?

Le Mystère de cette « drôle de nuit »… Il y a quelques années, je restais au Hellfest jusqu’au dernier concert, puis à 3h du mat je rentrais sur Quimper (environ 3h de route), une douche, un café et je partais sur Brest pour embaucher à 8h… et donc, pour revenir à cette nuit, mon esprit à méchamment vagabondé… Pas ou peu de groupes Locaux sur les scènes du Hellfest (en tous cas pas assez à mon goût) … Je suis commercial de formation, j’ai exercé cet « art » pendant près de 15 ans…, je suis fan de Métal depuis mes 12 ans… et comme une « évidence » : Fan de Métal+ Commercial= Label !!

Es-tu seul à bosser dans ce label ou as-tu des collaborateurs ?

Je m’occupe seul du choix des groupes, du management, des relations avec les partenaires etc… Cependant dans cette « autocratie », j’ai bien sûr d’énormes soutiens pour la partie graphique, le site web et puis les « Leaguers » (groupes du roster) sont TOUS hyper impliqués et m’aident sur beaucoup d’aspect !! Cet esprit est ce que l’on appelle la « Dead End Family ».

D’ailleurs est-il dur de créer un label, pas seulement administrativement parlant, mais pour le démarrer ?

C’est un boulot de chaque instant, pas le temps de chômer !! Cet investissement est une Pure Folie, un truc de passionné !! J’ai mis 2 ans 1/2, à raison de 5h par jour, 365 Jours/365 pour en arriver là… Aujourd’hui, c’est toujours autant de taf… mais pour créer, développer… Malgré tout cela, je suis fier du boulot accompli et si l’on m’avait dit il y a à peine 4 ans que je bosserais avec 12 groupes talentueux, avec des passages au Hellfest , une distribution Season of Mist … je ne l’aurais pas cru !!

Comment sont définis les artistes qui rentrent dans le label, au-delà du fait qu’ils soient bretons ? Est-ce uniquement une affaire de gout musical, une alchimie avec l’état d’esprit du groupe, le potentiel à les faire tourner ?

Pour Commencer, cassons les « préjugés », les Leaguers, ne sont pas choisis parce qu’ils sont Bretons !! Les groupes de Nuclear Blast n’ont rien à voir avec Hiroshima… Pour preuve, sur 12 combos, 4 Bretons, 4 Nantais, 1 Bordelais, 1 Slovaque, 1 Suisse et 1 Québécois.

Chaque groupe est une facette de mes goûts musicaux (c’est LE premier critère de choix). J’ai besoin de sentir une certaine « émotion », un feeling avec le son puis on se rencontre, on discute des envies des uns et des autres, des ambitions etc… L’histoire des groupes EST l’histoire du label !! On réussit ou on se casse la gueule ENSEMBLE !! Le potentiel est bien sûr important mais bien moins que l’aspect humain !! Pour finir sur ce sujet, nous sommes un vrai collectif aujourd’hui, avec beaucoup d’échanges de plans, de dates etc… C’est une grande force.

Parmi la douzaine d’artistes que compte le label, quels sont d’après toi les plus prometteurs pour 2015/2016 ?

La Question est très compliquée car Ils sont Tous prometteurs …à l’instant T , je dirais Malkavian et Breakdust car ils sont sous les « feux des projecteurs »… les Dysilencia car leur nouvel Ep déchire, mais Les nouveaux albums des Ellipse, des The Ersatz sont en préparation pour l’automne, suivront ceux des Mantra, des Red Dawn, des The Veil, des Bagheera, des Pictured, des Obscurcis Romancia… c’est la phase du « 2e Album » et ça s’annonce très FAT !!

Il me semble qu’il y a un groupe étranger dans le label, Darchaic, qui vient de Slovaquie. Comment s’est faite cette rencontre et cet accord ?

Comme je le disais, 3 groupes de notre roster sont étrangers, les Darchaic (Slovaquie), les Bagheera (Suisse) et les Obscurcis Romancia (Québec). La rencontre s’est faite par le net, on a sympathisé, j’ai kiffé leurs différents univers, leurs sons et nous avons décidé de bosser ensemble. Ce sont 3 combos talentueux, qui ont tourné à Cuba, ont ouvert pour Ensiferum, Anaal Nathrakh etc… Je suis très heureux de les compter parmi nous.

Est-il difficile, à l’heure actuelle, de faire vivre un label de Metal en France (j’entends par là, avoir une activité salarié au sein du Label, trouver des dates en nombre pour les groupes, etc) en dehors d’une structure associative ?

Au niveau national, je n’ai pas de chiffres etc… C’est compliqué je pense. Aujourd’hui, pour parler du Label Finisterian Dead End, l’activité salariée, (pour en vivre) n’est pas possible. Comme je le disais précédemment, c’est une Folie !! Cependant, à la création je me suis fixé l’objectif de pouvoir vivre de cette activité pour mes 40 ans… il me reste 3 ans… il y a encore du taf à fournir, mais j’ai la foi !!

As-tu des pistes pour de prochains groupes à venir dans le label ou est-ce un secret bien gardé ?

 Bien entendu… Je reçois entre 5 et 10 démos par semaine, sans compter les mails avec des liens digitaux… mais tant que « rien n’est signé » pas de nouveau nom pour le moment… Suivez nous sur www.finisteriandeadend.com, passez sur le Fb, likez nos posts, « Welcome to the Dead End Family » !

Quels sont tes souvenirs de meilleures dates de tes groupes ?

Il y en a tellement… Le concert des Pictured (en 1ère partie de Djerv, concert où j’ai découvert les The Veil) , le 1er Concert avec un plateau composé de 2 Leaguers (Pictured+Mantra, à Nantes), la 1ère partie des Pictured pour Mass Hysteria à St Brieuc, les dates aux Samain Fest (Pictured+Mantra en 2013) , (Red Dawn et Malkavian en 2014) , les dates au Hellfest bien entendu (Pictured en 2013, Breakdust en 2014), les Dead End Fest (édition 1 à Lorient, Pictured, Breakdust, Mantra et Dysilencia / édition 2 à Rennes, Mantra, The Veil, Malkavian, Dysilencia et Breakdust) etc… Et cette année est déjà riche de nouveaux temps forts !!En fait tous les moments partager avec les groupes qu’ils soient sur scène ou en dehors sont des purs moments de plaisirs…

 

Interview de Laurent, manager du label Finisterian Dead End

 

Il me semble que deux de tes groupes seront présent lors du prochains HellFest, l’un sur la Main 2 et l’autre au Metal corner. Même pour un label « local » est-il difficile de faire accéder ses groupes sur un évènement tel le HF ?

Il te semble bien : Malkavian au Métalcorner le Jeudi 18 Juin à 20h40 et Breakdust en ouverture de la programmation officielle le Vendredi 19 Juin à 10h30 sur la Mainstage 2 !!

La réponse est dans ta question… il n’y a rien de « facile » ,et encore moins pour des locaux… il faut faire ses preuves, se faire connaître, reconnaître, accepter le refus et se remettre en question tous les jours… regardes les 5 dernières programmations du Hellfest et comptes les « groupes locaux » ou les groupes faisant partis d’un « label local »… tu seras surpris… les Groupes ont pu y jouer ou y joueront car ils ont le talent et le niveau pour… et ça c’est une grande fierté par rapport aux choix que je fais…

Il me semble que cela semble plus facile pour un évènement type Motocultor, je me trompe ?

La preuve que non… aucun des groupes du label ne s’y ait encore jamais produit… (Sauf les Malkavian en 2011…) Il n’y a pas de « cadeau » pour les locaux… les festivals font leur propre choix et je le respecte. Il n’y a pas de copinage parce ce que nous habitons la même région…

Comment comptes-tu faire évoluer ton label d’ici les prochaines années ?

Il y a tellement de projets… de réflexions… ouvrir la distribution à l’international, pousser les groupes vers le haut, se faire une place dans le monde du Métal Français etc…

Merci pour tes réponses ! As-tu un mot de la fin pour les lecteurs Metalheads qui nous lisent ?

Soutenez les locaux, les petites structures indépendantes, déplacer vous aux concerts que de nombreuses assos organisent, achetez du Merch, Vous avez le Pouvoir et la responsabilité d’aider les groupes émergents et les petits labels !!

A très bientôt sur www.finisteriandeadend.com

Leave a reply

Laisser un commentaire

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Among The Living © 2017
%d blogueurs aiment cette page :