LECKS INC. –

EGO (Everybody Gets One)

Sortie Juin 2018

 

Alexandre “Lecks” Delagrande : Chant

Bernie Plumat : Guitare

Sebastien Rossi : Basse

Fanny Themlin : Batterie

 

 


Les LECKS INC ne sont pas tout nouveau sur la scène métal. Ils trainent leurs instruments depuis 2009 dans un genre qu’ils définissent comme Métal Industriel Expérimental. Pour ma part je les découvre avec leur dernier opus auto produit EGO (Everybody Gets One), opus qui brasse large question influences et m’interpelle d’emblée par la qualité des compos.
Sous l’initiative d’Alexandre «Lecks » Delagrande (chant), LECKS INC évolue dans les méandres d’un death aux multiples facettes, thrashisant  et indus, le tout dans un univers bien personnel.
Mixé et Masterisé au Wire World Studio qui a vu passer des groupes prestigieux comme MEGADETH, METALLICA et bien d’autres, EGO est pourvu d’une production à la hauteur de la qualité des compositions.
Par ailleurs on retrouve également sur le projet des invités de renom comme Stéphane Forte (ADAGIO) sur un Dance With The Devil épique de plus de 10 minutes et aux guitares évidement stratosphériques et aux sonorités orientalisantes par moment, ou encore sur KKK In Your Head avec Rachel Aspe (Ex ETHS) donnant la réplique à Alexandre.



L’univers de LECKS INC est riche. On passe d’un death brutal et sans concession à des digressions plus étranges comme As Weird As Me et son atmosphère de cirque des monstres qui me font penser à ce que pouvait proposer GRIP INC. à une époque, notamment avec un titre comme Not A Sextoy. Sebastien Rossi et Fanny Themlin  y imposent une rythmique terriblement efficace alors que les guitares s’envolent. Musicalement c’est vraiment au point et implacable, les compositions sont fouillées et la patte LECKS INC. bien là.
Il est évident que le groupe ne se met aucune limite ni barrière dans son exploration musicale, s’affranchissant de tout code en livrant un album sans concession.
On navigue dans les contrées d’un prog aussi, avec des titres comme My Best Donkey ou encore Dance With The Devil, tout en maintenant une cohérence dans la construction de l’édifice qu’est EGO (Everybody Gets One). Un mot sur l’artwork de l’album : Explicit(e). 
Ce troisième album des marseillais est une réussite qui devrait trouver grâce à vos oreilles pour peu que vous soyez curieux et ouvert à la découverte.


Leave a reply

Laisser un commentaire

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Among The Living © 2017