WITHIN TEMPTATION – EGO KILL TALENT
Le Zenith – Paris
Vendredi 16 Novembre 2018



Charme et puissance dans un écrin de lumière.

Encore une belle soirée sur le papier à l’affiche du Zenith ce soir du 16 Novembre à Paris. Alors que le froid s’abat sur la capitale, c’est en nombre que les fans de WITHIN TEMPTATION ont répondu à l’appel de cette date unique en France.
C’est donc un Zenith presque comble qui accueille l’évènement. On y vient en famille ou entre potes, parfois les deux en même temps, il y a un je ne sais quoi de positif dans l’air.
En ouverture de la soirée, c’est aux Brésiliens d’EGO KILL TALENT de mettre en chauffe la salle, avec un rock énergique et surtout une présence sur scène qui force la sympathie.
Malgré cela leur musique ne m’a pas réellement convaincu. Trop redondant et un peu convenu, le style passe partout des brésiliens a eu rapidement raison de mon attention.
Oui le quintet est vraiment sympa à voir sur scène, l’esprit est vraiment bon (preuve en est l’échange entre le bassiste et le batteur), l’énergie bien entendu, mais voilà : ça ne fait pas tout.
Heureusement une bonne partie du pit a visiblement eu un autre sentiment que le mien et c’est tant mieux : l’ambiance était au rendez-vous.



Place maintenant aux Néerlandais de WITHIN TEMPTATION, fermement attendus par un public parisien massivement présent pour l’évènement.
Dotée d’un décor somptueux c’est en premier lieu la scène qui marquera les spectateurs, appuyée par un jeu de lumière magnifique, faisant entrer directement les fans dans le vif du sujet. Et c’est sur trois nouveaux titres que la belle Sharon Den Aden  et ses compagnons ouvriront les festivités avec Raise Your Banner, The Reckoning et Endless War  tirés du prochain opus à venir Resist (qui sortira le 1er février prochain).
Il faut bien avouer que ces nouveaux titres passent plutôt bien l’épreuve du live, en particulier The Reckoning sur lequel Sharon partage le chant avec Jacoby Shadix de PAPA ROACH.
Autres titres du dernier opus joués ce soir avec Supernova, un morceau à l’approche bien heavy qui fera son effet comme il se doit, et Mercy Mirror moins percutant.
Le son est parfait et massif, j’avoue que j’en suis resté sur le cul. Le lightshow est du même acabit, avec des projections sur les éléments du décor prévus à cet effet dont la console derrière laquelle Sharon se tient la majorité du temps.




Des écrans en background diffusent différentes vidéos en accord avec les titres interprétés, pour un effet vraiment au top.
Le décor est planté et deuxième claque de la soirée : la voix de Sharon… Une pure merveille.
C’est assez rare d’avoir une adéquation aussi parfaite entre le rendu album/live, et je peux vous dire que j’en ai vu des concerts. Je suis subjugué par cette voix qui me fait entrer directement dans le show (n’étant pas forcement un fan hardcore à la base) ce qui n’était pas gagné d’office.
Les musiciens sont au taquet bien qu’un peu statiques, exceptée la paire de grateux. L’interprétation est millimétrée et la setlist parcourt l’ensemble des albums plutôt également (excepté pour l’album Enter un peu oublié) avec un Ice Queen en version acoustique.
Le public est ravi par la prestation et le fait savoir à chaque occasion. L’osmose est parfaite.
Sharon changera également de tenue durant le show, passant une robe plus légère en mode « princesse » pour un final sur Stairway To The Sky qui la verra s’envoler au-dessus de la scène sous une acclamation générale du Zenith.
Ce soir WITHIN TEMPTATION nous a livré une prestation chaleureuse et sous le signe du charme, conduite par une Sharon au meilleur de sa forme et proche de son public. Un vrai bouffée de délicatesse dans ce monde de brutes. Merci.



Les Photos en HD

Raise Your Banner

The Reckoning

Endless War

In the Middle of the Night

Stand My Ground

All I Need

Supernova

Shot in the Dark

The Promise

Ice Queen

Faster

Mercy Mirror

Paradise (What About Us?)*

The Heart of Everything

What Have You Done

Forgiven

Mother Earth

Rappel

Stairway to the Skies

Leave a reply

Laisser un commentaire

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Among The Living © 2017