LOUDNESS – Rise To GloryLOUDNESS – Rise To Glory

Sortie Janvier 2018

Akira Takasaki / Guitar

Minoru Niihara / Vocal

Masayoshi Yamashita / Bass

Masayuki Suzuki / Drums

 

 

 

 


Dire que j’attendais cette « résurrection » avec impatience serait bien présomptueux tant les revivals des uns et des autres, dans la majorité des cas, me laissèrent  plus que dubitatif voir blasé.
LOUDNESS réussira malgré tout à me convaincre de la pertinence du projet, ne tirant pas uniquement sur la corde sensible de vieux metaleux comme moi et nostalgiques de leurs 80’s perdues.
Bien ancrés sur leurs bases, les nippons nous livrent un Rise To Glory parfaitement bien interprété, aux qualités techniques de haute voltige et s’adressant à une fan base aguerrie.
Sans surprise, ce nouvel opus de LOUDNESS met en avant le talent des musiciens qui nous livrent ici une œuvre groovy et au charme suranné qui lui donne une patine toute particulière. 
Hors du temps et de propos, la force de ce Rise To Glory réside en partie dans le fait que personne n’attend plus rien d’un groupe comme LOUDNESS, ni d’une production venue d’un temps que les moins de …. Bon Ok je m’égare, mais bon.
Akira Takasaki prouve ici qu’il est un très grand guitariste, pouvant tenir la dragée haute à un paquet de jeunes prétendants, attaquant les titres à coups de riffs assassins dignes du meilleur de Van Halen, comme on peut l’entendre sur Soul On Fire.
Le heavy Speed distillé sur I’m Still Alive est révélateur d’un genre passéiste qui ne se fait plus beaucoup mais que l’on écoute avec plaisir et nostalgie, la voix de Minoru Niihara patinant le tout à coup d’anglais fortement teinté d’accent japonais. 
La basse de Masayoshi Yamashita ronfle et insuffle un groove indéniable aux compos du méfait, comme sur The Voice, mais fait également des ravages sur des titres bien plus speed comme Massive Tornado. Ecoutez-moi ce Kama Sutra, instrumental et redoutable, sur lequel l’art de Yamashita prend toute son envergure. Masayuki Suzuki n’est pas en reste et nous délivre des percussions à la fois massives et fines. Le line up est fameux.



A ce stade de l’écoute j’avoue que je suis très agréablement surpris par la qualité du propos, tout au moins dans son interprétation. Après, question inspiration, il ne faut bien entendu pas imaginer que LOUDNESS va se mettre à écrire de nouvelles pièces incontournables à inscrire au panthéon du Hard Rock. Et alors ? Avec Rise To Glory on passe un très bon moment, de ceux qui vous font battre la mesure du pied et se déhancher sur fond de air guitar.
En 13 titres et plus d’une heure d’écoute, les nippons m’ont ramené à de doux souvenirs qui n’appartiennent qu’à moi, de ceux d’une adolescence aux murs couverts de posters.
LOUDNESS clos son méfait sur un très bon titre bien dans le mood de l’opus, avec un Let’s All Rock hyper lourd et groovy, qui n’est pas sans rappeler The Zoo de SCORPIONS.

Cerise sur le gâteau, les japonais nous offrent une deuxième galette bonus, précédemment sortie sous le titre de Samsara Flight, composée d’une tripotée de titres issus de leurs 3 premiers albums, revus et corrigés.
Au final Rise To Glory est loin d’être un album anecdotique du phénomène LOUDNESS. Il s’adresse bien entendu aux fans des japonais mais a toute les qualités pour  accrocher un auditoire curieux d’un Heavy Métal bien foutu venu de décennies lointaines.

 


Leave a reply

Laisser un commentaire

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Among The Living © 2017