NIK WEST
Le New Morning – Paris
31 Juillet 2018



Ce soir le New Morning, au plus fort de cet été caniculaire, nous programme une jeune artiste de 29 ans originaire de Phoenix (Arizona) connu sous le nom de Nik West. Elle fut initialement repérée par Dave Stewart (Eurythmics), avant de collaborer avec Lenny Kravitz et George Clinton, excusez du peu. Elle se fera également remarqué avec une reprise de AC/DC « Back in Black » sur les concerts américain parfois accompagnée de guests comme Orianthi (Michael Jackson, Alice Cooper).

Ce soir c’est en tête d’affiche qu’elle se produit pour la 1ere fois à Paris avec son groupe pour 2 sets et sans 1ere partie. Véritable bête de scène, l’ex bassiste groovy de Prince, nous propose du funk-rock avec sa crête purple et son look excentrique sur un jeu de basse fortement reconnaissable dont on peut entendre les influences de Marcus Miller mais pas que. Malgré cette date calée en plein milieu de l’été, la salle est quasi pleine pour venir découvrir ce phénomène en live.



Le 1er set sera consacré a son 1er album « Just in the Nik of Time » avec un style résolument funky mais egalement très rock. Elle commencera par un nouveau titre « Purple Unicorn »  qui motivera  le public à ne pas rester au fond de la salle.  Celui ci viendra danser et chanter les titres de cette jeune américaine qui s’enchaînent sans temps mort pour finir sur « Proud Mary » en cloture du 1er set.

Le 2ème set commencera très fort sur une anecdote de sa 1ere rencontre avec Prince. Ce set sera plus des reprises qui l’ont influencé et ça commencera par une de Prince bien sur avec « Funk N Roll ». Il est aura aussi une reprise de Sly & The Family Stone « Thank You »  mais ca ne sera pas tout. Il y aura aussi une reprise des Beatles avec le célèbre « Come Together «  très rock surprenante reprise et ca ne s’arrêtera pas la. Ça s’enchaînera sur une reprise de Michael Jackson avec « My Relationship » mais aussi de Rufus and Chaka Khan avec « Ain’t Nobody » et pour finir une autre de Prince avec « Head » et le fameux « Kiss ». Avec tout ça l’ambiance du 2eme était véritablement survoltée à chaque titre dans une chaleur caniculaire comme on peut s’imaginer dans ce genre de salle en pleine été.
Quelle artiste. Elle mériterait tellement plus de reconnaissance.  On attends avec impatience son 2eme album afin de pourvoir espérer la revoir sur rapidement scène en Europe.

A découvrir sans faute!


Leave a reply

Laisser un commentaire

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Among The Living © 2017