Punish Yourself + Herrschaft @La Maroquinerie Paris - Among The Living

Punish Yourself + Herrschaft 
La Maroquinerie Paris
Vedredi 8 decembre 2017

 

Ce vendredi 8 décembre, après quelques années de pause, Punish Yourself revenait dans la capitale pour présenter son dernier album, Spin The Pig sur scène. A l’origine Shaârghot devait ouvrir les hostilités, mais le groupe a été déprogrammé pour des raisons techniques d’organisation peu de temps avant le concert. Ce sont donc les musiciens de Herrschaft qui ont remplacé au pied levé ou presque leurs potes.

Malgré cette programmation de dernière minute, le groupe parisien a assuré, proposant sensiblement le même show que lors du concert au Gibus, début octobre. On a eu droit aux effets de scènes et aux animations qui accompagnent les morceaux du groupe, avec en prime une petite apparition du chanteur en père noël et t-shirt à l’effigie de Shaârghot. Le groupe a principalement joué des morceaux de ses deux dernières productions en terminant par Kommando ’96 de CNK et Gates to Dream. On peut regretter qu’une bonne partie des gens présents à la Maroquinerie ce soir-là ait préféré rester en surface boire des coups plutôt que venir écouter Herrschaft, toujours aussi plaisant à voir sur scène.


Human Soul

Kimi Ga Yo

Rat In Cage

How Real Men Do

I Am the One

Endlessly Revolving

But I Know

Bloodpulse

Kommando ’96

Gates to Dream


Lorsque Punish Yourself se présente sur scène, la salle affiche complet. Le groupe attaque direct le set sur Spin The pig et annonce la couleur pour les minutes qui vont suivre … ça va être intense. En parlant de couleurs, si le groupe semble avoir fait le choix de se recentrer sur la musique et de limiter les animations sur scène, les peintures fluos sont toujours présentes. Piochant principalement pour leur set dans le dernier album ainsi que dans Sexplosive Locomotive la fosse de la Maroquinerie se transforme en dance-floor électro-punk. Le public répond à l’unisson au défi lancé par les toulousains. Un show compact sous amphétamine du début à la fin, même si j’ai eu la sensation que la tension redescendait dans la salle d’un ou deux crans sur la fin avant le final sur Suck my TV. Punish confirme pour ceux et celles qui avaient encore des doutes que le groupe est l’un des fleurons de la scène française, que ce soit sur disque comme en live.

Si vous avez un doute, vous avez une séance de rattrapage programmée en 2018, puisqu’il semblerait que le groupe reprenne la route au printemps.


Spin the Pig

See You Later Alligator

Backlash

Primitive

There’s no End to This

Rock’n’Roll Machine

Lo-Cust

Blacksunwhitebones

Gimme Cocaine

CNN War

Dies Irae

Zmeya

This is my Body this is my Gasoline

Worms

Sexy

Suck my TV

Leave a reply

Laisser un commentaire

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Among The Living © 2017