DECAPITATED - AnticultDECAPITATED – Anticult
Sortie en juillet 2017 via Nuclear Blast

 

Rafał Piotrowski – Vocals
Waclaw “Vogg” Kieltyka – Guitars
Hubert Wiecek-bass
Michal Lysejko – drums

 

 

 

 

 

 


Decapitated font parti des groupes qui ont su jouer contre l’infortune et toujours réussi à avancer contre vents et marées. Formés en 1996 par les deux frangins KIELTYKA (batterie et guitare) le groupe sort en 2000 et 2002 deux pépites brutal death pur jus  « Winds of Creation » (attention chef d’oeuvre) et « Nihillity » (la plupart des membres n’a pas encore 20 ans)  très inspiré par les poids lourds de la scène Death de l’époque et notamment leur compatriote polonais Vader.
Le groupe est frappé de plein fouet par le destin en 2007, ils ont un grave accident de tour bus  sur les routes de Suède. Waclaw le guitariste perd son frère Vitek dans  l’accident et leur nouveau chanteur de l’époque Covan, grièvement blessé est toujours actuellement dans un état végétatif.
Après un retour sur la scène en 2011, deux albums brutaux « Carnival is Forever » et Blood Mantra aux sonorités plus modernes et compositions plus diversifiées, Decapitated sont de retour avec Anticult, leur 7 ème album.
Entre le brutal Death Metal de leur début, le Power Deathcore (un chant très Hardcore notamment), une petite influence Meshuggah/Djent, Decapitated nous livre un album encore une fois riche, varié et efficace.




Le talent d’écriture du gratteux Waclaw Kieltyka est toujours incontestable, on retrouve sa technique, sa précision et sa qualité de composition et de soli sur l’ ensemble de l’ album. Les musiciens maîtrisent parfaitement l’art du riff qui fait mouche. La superposition des pistes de guitares, l’une axée sur la rythmique, l’autre sur les mélodies peut paraître difficile à restituer en live car le groupe  joue sans second guitariste sur scène mais rend très bien sur album. Les batteurs du groupe ont toujours été remarquables et Michal Lysejko ne déroge pas à la règle : jeu puissant, rapide, technique, tout ce qu’on demande à un batteur de Death Metal.
Malgré la brutalité de l’ensemble, la musique de Decapitated garde toujours un esprit entraînant et n’est jamais rébarbative, le groupe sachant très bien varier sa musique afin de capter l’attention de l’ auditeur, les morceaux s’enchaînent avec brio jusqu’à la fin de l album.
Quelques interludes sombres et arpégés font souffler l’auditeur. Mention spéciale aux titres « kill the cult » au refrain très thrash/death qui reste bien dans le crane, et « One Eyed Nation » vraiment représentatif de l’évolution du groupe, les solis sur les rythmiques mid -tempo sont justes jouissifs.
Seul bémol à cet album, très subjectif certes, je n’ai jamais accroché à la voix de Rasta et je regrette vraiment les vocaux profonds et gutturaux de Sauron qui collaient mieux à la musique du groupe.
Decapitated tient toujours bien haut le flambeau du métal extrême polonais,  cet album est un incontournable de l’ année 2017 et je ne peux que vous encourager  à vous le procurer au plus vite.


Leave a reply

Laisser un commentaire

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Among The Living © 2017
%d blogueurs aiment cette page :