SAXON fait du SAXON et il le fait bien. Avec plus de 40 ans de carrière,  SAXON continu à me faire vibrer. J’ai une énorme affection pour ce groupe, et je dois avouer que Thunderbolt est un album majeur de la discographie des anglais. SAXON – Thunderbolt

Sortie le 2 Février 2018

Biff Byford – chant
Paul Quinn – guitare
Nigel Glockler – batterie
Nibbs Carter – basse
Doug Scarratt – guitare

 

 

 

 

 


Inaltérable, inoxydable, à l’épreuve du temps, voici comment on pourrait aisément caractériser SAXON avec son incroyable et prolifique discographie. 22ème opus des anglais, Thunderbold est l’exemple parfait de ce que SAXON fait de mieux : du rock sans concessions.
Un peu plus de deux ans après le très bon Battering Ram, Biff et ses compagnons d’arme se sont remis au travail pour nous offrir ce Thunderbolt soigné et à la production parfaite qu’ils ont une fois de plus confié à Andy Sneap (guitariste de SABBAT, GODSEND, HELL et ayant produit des groupes comme CRADDLE OF FILTH, EXODUS, KREATOR, MEGADETH et MACHINE HEAD pour ne citer qu’eux).
Le résultat est là. Des riffs assassins, des titres puissants et efficaces, et un Biff Byford au meilleur de sa forme. On peut dire que SAXON est à l’apogée de son art, nous livrant ici le meilleur de lui-même avec 11 titres à même de combler les fans de la première heure ainsi que les autres.  

Ouvrant sur une mise en bouche théâtrale dont le groupe est friand, on entre rapidement dans le vif du sujet avec le titre éponyme de l’opus. Thunderbolt est une composition classique de SAXON, lourde et puissante, une mise en condition pour bien se préparer à une suite plus surprenante. Et là The Secret Of Flight vient vous cueillir sans ménagement sur un riff accrocheur de Paul Quinn (toujours aussi magnifique) et accompagné des percussions de Nigel Glockler. Le titre est superbe, contant l’histoire d’Icare, avec ses guitares ascensionnelles évoquant aisément l’envol et l’imprudence du protagoniste, alors que la section rythmique s’accorde sur une ligne heavy et terrienne.
Cette base heavy, marque de fabrique de SAXON, au son si reconnaissable, on le retrouve sur Nosferatu qui ralenti le tempo sans pour autant faiblir. Les guitares sont somptueuses, et la précision de la paire Quinn/ Scarratt me file toujours des frissons.
En parlant de frissons, ce très bel hommage à leurs compatriotes et amis de MOTORHEAD est juste fabuleux. They Played Rock & Roll résonne tellement fort avec la disparition le 10 Janvier dernier de « Fast » Eddie Carke , dernier membre d’origine du groupe. Le titre est puissant, le jeu de Nigel Glockler se cale sur celui de Philty « animal » Taylor et donne une dimension live et brutale au morceau. Inutile de vous dire l’effet que cela fait quand on entend Lemmy assener son inimitable « We are MOTORHEAD, and we play Rock’n’Roll ». Un Must !


saxon


 Autre  surprise avec ce Predator sur lequel Biff est accompagné de Johan Hegg d’Amon Amarth pour quelques growls bien sentis.
S’en suivent un Sons Of Odin bien ancré dans un classicisme Saxonnien et un Sniper plutôt passable.
La fin de l’album maintient le niveau qualitatif déroulé jusqu’à maintenant, avec le très bon A Wizard’s Tale et sa rythmique imparable, ou encore le plus dépouillé  Speed Merchants.
On terminera sur un autre hommage, aux roadies celui-ci, à ceux avec qui les lascars ont partagé les 2 tiers de leur vie somme toute. Roadie’s Song vient achever l’ensemble sur une note plus légère.

On peut prendre cet album comme un vibrant hommage aux acteurs de la New Wave Of British Heavy Métal dont ils font bien sûr partie, avec des compositions solides et justes, aussi sincères que le groupe l’a toujours été avec ses fans durant ces quarante dernières années. Taillé pour la route, SAXON nous livre ici un Thunderbolt massif parfaitement affuté pour la scène à laquelle les anglais ont toujours fait honneur.
SAXON fait du SAXON et il le fait bien. Avec plus de 40 ans de carrière,  SAXON continu à me faire vibrer. J’ai une énorme affection pour ce groupe, et je dois avouer que Thunderbolt est un album majeur de la discographie des anglais.


Olympus Rising
Thunderbolt
The Secret Of Flight
Nosferatu (The Vampires Waltz)
They Played Rock & Roll
Predator
Sons Of Odin
Sniper
A Wizard’s Tale
Speed Merchants
Roadie’s Song


One Comment

  1. […] Entretien avec Biff BYFORD, chanteur charismatique de SAXON qui se livre à nous à l’occasion de la sortie de leur dernier album Thunderbolt. […]

Leave a reply

Laisser un commentaire

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Among The Living © 2017