Still Cyco Punk After All These Years Suicidal Tendencies Still Cyco Punk After All These Years

Sortie le  7 Septembre 2018 via Label Suicidal Records

 

 

Mike Muir – Chant
Dean Pleasants – Guitare
Jeff Pogan – Guitare
Ra Díaz – Basse
Dave Lombardo – Batterie

 

 

 


1995, Mike Muir met en pause Suicidal Tendencies pour mieux se concentrer sur Infectious Grooves en compagnie Robert Trujillo. En parallèle il monte un groupe sous le nom de Cyco Miko, histoire de se ressourcer, en écrivant un album punk en compagnie de l’ex guitariste des Sex Pistols, Steve Jones. Le résultat donnera naissance à Lost My Brain ! (Once Again), 12 titres de pure folie. Un album qui à l’époque avait réussi le tour de force de réunir les adeptes du headbanging et les fans de pogo.

Plus de 20 ans plus tard, Mike Muir décide de réenregistrer l’album sous l’étiquette Suicidal Tendencies.  L’album cette fois ci porte le nom Still Cyco Punk After All These Years (petit clin d’œil au passage de l’album de ST Still Cyco After All These Years).

La première question qui vient à l’esprit est pourquoi réenregistrer un album qui était une petite merveille de punk rock et qui n’a toujours pas pris une ride ? La démarche n’est pas nouvelle, les groupes ont souvent réenregistré d’anciens titres. Soit pour les remettre au goût du jour ou soit parce que les conditions d’enregistrement de l’époque pouvaient être mauvaises. Mais aucune de ces explications ne tient pour Lost My Brain. L’album n’a pas pris une ride et a plutôt bien vieilli. Est-ce que Mike Muir a voulu rappeler les racines punks de Suicidal Tendencies aux nouvelles générations ? Ce n’est pas impossible.


suicidal tendencies


A l’écoute de Still Cyco Punk After All These Years, la différence entre les deux albums est infime. Un titre comme I Love Destruction est quasiment identique, hormis des ajouts de chœurs qui donnent un petit côté «pop » au titre, ce qui au final est assez déroutant. Les autres titres sont à l’image de cette nouvelle version de I Love Destruction. Des titres revisités par petites touches, de façon très légère, le plus souvent en rajoutant quelques solos de guitare ou de chœurs supplémentaires. Au rayon des différences, nous avons droit à un inédit Sippin’ from the Insanitea plutôt moyen, un tracking list différent et deux titres qui sont passés à la trappe : Cyco Miko Wants You et Aint’ Mess’n Aroud.
Du coup si vous avez raté Lost My Brain à l’époque, ruez-vous sur l’album pour découvrir de très bons titres, mélangeant joyeusement métal et trash sur fond de punk-rock. Pour les autres ça risque de faire doublon. 


 

 

Leave a reply

Laisser un commentaire

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Among The Living © 2017