LIVE REPORT THE NEW ROSES + AUDREY HORNE à Paris

THE NEW ROSES – AUDREY HORNE
Petit Bain – Paris
Samedi 20 janvier 2018

 

Cliquez sur la photo pour la galerie HD


Pour une rentrée digne de ce nom on ne pouvait pas vraiment espérer mieux qu’une affiche où trônent les norvégiens d’AUDREY HORNE, gage de prestation haute en énergie et de soirée réussie.
Cette fois ci ne fera pas exception à la règle. La soirée aura tenu toutes ses promesses avec un THE NEW ROSES finalement bien dans le ton malgré ma surprise de les voir en tête d’affiche sur la date.

C’est donc sur une bande sonore des Muppets show que les norvégiens prennent possession de la scène  sous les acclamations d’un public venu visiblement en masse pour AUDREY HORNE. Ce soir ne dérogera pas aux habitudes d’excellence de Toschie et sa bande, mettant directement le Petit Bain en surchauffe avec le superbe This Is War tiré de leur dernier opus Blackout sorti deux semaines auparavant. La sauce prend immédiatement, les titres du dernier opus passent parfaitement l’épreuve du live à l’image d’Audrevolution aussi catchy qu’intense.
Toschie drive son set comme à l’accoutumée, mettant à contribution les premiers rangs par une captation tactile et visuelle de tous les instants. Les échanges et bons mots sont nombreux bien entendu. Toschie joue en terrain connu et conquis.
La paire de grateux arrive toujours à se coller sur le devant de la scène pour prendre la pose, malgré l’étroitesse de celle-ci. Les lascars prennent visiblement du plaisir à être ici ce soir.
Espen Lien, le bucheron bassiste, n’est pas en reste quand il faut aller au charbon, grimpant sur les enceintes des cotés pour aller au plus proche du public.
La prestation est très bonne. Pas moins de 5 titres du nouvel album seront joués ce soir (j’aurai bien aimé entendre Satellite en live moi quand même…), avec la cohorte de titres désormais classiques comme The King Is Dead, Redemption Blues ou l’inévitable et participatif Waiting For The Night initié par Espen Lien.
Le final sur Blaze of Ashes et le traditionnel bain de foule de Toschie fini de combler le Petit Bain. La prestation fut une nouvelle fois au top, et je dois dire que pour une reprise ce fut optimum. Merci messieurs et il me tarde déjà de vous revoir.





Autre style, autre groupe, mais même énergie avec les gars de THE NEW ROSES qui s’installent sur scène pour un set qui s’avèrera tout aussi captivant pour le public massé devant la scène. Fort d’un  One More For The Road, nouvel album sorti en Août dernier, les allemands viennent se frotter au public parisien. Malgré une défection d’une petite partie du public visiblement venue uniquement pour AUDREY HORNE, l’ambiance est au taquet dans le pit lorsqu’ils entament Every Wildheart.


Cliquez sur la photo pour la galerie HD


Ayant découvert le groupe avec leur dernier album, et l’ayant au demeurant fort apprécié, j’avoue que je m’y perds un peu dans la setlist, mon attention n’étant pas forcément optimum.
J’étais resté sur leur prestation en ouverture d’ACCEPT au Trianon à Paris en décembre 2015, set couillu mais qui ne m’avait pas laissé un souvenir impérissable.
Ce soir c’est diffèrent. Les allemands ont le temps de me convaincre, et l’impression est bonne.
Plus de la moitié de la setlist est consacrée à leur nouvel opus, et les titres font le boulot étant donnée la réaction du public.
Les allemands assurent un set carré et efficace, mené par un Timmy Rough loquace et friendly. Norman Bites, quand à lui, prend la pose en mode guitare héro pour faire craquer la gente féminine avec sa crinière de félin indompté (bon ok c’est cliché mais ce n’est pas de ma faute !).
Le set se termine sur One More for the Road  qui devrait devenir le final officiel des live de THE NEW ROSES, pour un moment.
Au final ce fut une très très bonne soirée, même si j’aurais préféré avoir AUDREY HORNE en tête d’affiche, quand bien même les deux groupes ont disposé du même temps de jeu, mais je chipote. C’est donc les pieds au sec que je regagne mon sweet home (ce qui n’aurait pas été le cas deux jours plus tard…), laissant la péniche retrouver son calme au fil d’une eau qui ne l’est pas autant.





Setlist AUDREY HORNE

This Is War

Audrevolution

Out of the City

This Ends Here

Youngblood

Midnight Man

Blackout

The King Is Dead

Naysayer

Pretty Little Sunshine

Straight Into Your Grave

Redemption Blues

Waiting For The Night

Blaze of Ashes

Setlist THE NEW ROSES

Every Wildheart

Forever Never Comes

Dancing on a Razorblade

For A While

It’s A Long Way

Whiskey Nightmare

Devil’s Toys

Life Ain’t Easy (For A Boy With Long Hair)

My own worst Enemy

Thirsty

One More for the Road

4 Comments

  1. rockfour says:

    un petit bémol : merci pour avoir commencé le concert alors que la queue d’attente était loin d’être résorbée. Certains qui étaient venus spécialement pour Audrey Horne ont loupé plus de 15 mn de concert. Aucun respect du public; ça devient la norme, la première partie débute alors que plein de hardos attendent d’être fouillés dehors (idem au Bataclan pour Stone Sour).

Leave a reply

Laisser un commentaire

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Among The Living © 2017