THE WALKING DEAD ORCHESTRA - ResurrectTHE WALKING DEAD ORCHESTRA Resurrect

Sortie le 13 octobre 2017

 

Vocals : Florian Gatta
Guitar : Jean-Baptiste Machon
Guitar : Kevin Reymond
Bass : Pierrick Debeaux
Drums : Cédric Ciulli

 

 

 

 


Apparu en 2011 sur la scène extrême, les Grenoblois de THE WALKING DEAD ORCHESTRA en était resté sur un seul et unique album ” Architects of Destruction ” sorti en 2013, certes encourageant, mais somme toute assez convenu dans le registre.
Ils nous avaient tout de même et il faut bien le dire, asséné un joli petit coup sur le museau avec beaucoup de conviction et pas mal de promesses pour la suite mais qui était resté sans lendemain et on s’était dit que nos gars des montagnes s’étaient endormis en route.
Pourtant ils avaient frappé juste et fort dès leur début aux cotés d’autres lascars bien renommés aussi comme Ultravomit ou Agnostic front par exemple avec lesquels ils avaient écumés par mal de scènes. Ils avaient même eu l’honneur de se tailler une belle petite réputation au Quitofest en Equateur ! où il avait fait un carton, c’est dire ! Mais depuis plus grand chose à se mettre sous la dent

Et patatra voilà qu’ils remettent cela au moment où la saison 8 de la série éponyme revient en force et plus violente que jamais, à l’image du son produit par les isérois. THE WALKING DEAD ORCHESTRA nous livre ici un album de brutal death metal de haute voltige, ouvert par une coutre intro de 25 secondes au doux nom de  « Calvaire ».

Le premier  morceau ” plein”  de l’album, « Resurrect The Scourge » qui vient ensuite nous met un sacré uppercut dans la tronche ( normal pour des Grenoblois ! ) avec du blast beat et des riffs ultra brutaux. Le chant n’est pas en reste en balançant du grave à l’aigu de la violence à l’extrême du plus bel effet ( Florian Gatta au chant ).

« Through The Realms Of Chaos » est amené de façon un peu moins « bourrin » avec un début progressif, mais il enchaîne sur un death metal plus violent que jamais. Dans la même veine, « Vengeful Flavors » s’annonce en ” douceur “, et de façon plus lente. Le titre est cependant  bien plus lourd et pesant que les deux précédents ponctués de graves massifs sur chaque temps. 


THE WALKING DEAD ORCHESTRA - Resurrect


 « Dogmes Anxiogenes » distille avec toujours autant de finesse de la brutalité à l’état pur. Pour en arrivée à ce tour de force, il faut une certaine dose de virtuosité et les gars de TWDO font partie des metalleux talentueux à ne point en douter. 
Aussi bien les guitaristes (Kevin Reymond, Jean-Baptiste Machon) que le bassiste (Pierrick Debeaux) par la qualité des riffs, que le batteur (Cédric Ciuli), véritable marteau piqueur au mouvement perpétuel,  que le le chanteur déjà présenté qui présente une voix taillée pour le death, encore plus convaincante que sur la première sortie, nous font une démonstration de leur technique. 
« Area Of Desolation » nous offre un break à point nommé en ronronnant sur un tempo plus glauque, moins brutal. Les choses se remettent en ordre  sans plus de formalités avec «  Demoligarchie », titre suivi par « Siamese Traitors » dans une ambiance  plus brutale et pesante que jamais. Cédric Ciuli n’a pas lambiné en route sur les fûts et poursuit ses rythmes effrénés. Aux cordes aussi on continue sur  des riffs  toujours aussi violents, comme le prouve « Apostate », le neuvième titre de l’album.  Le dixième titre, « Necrosphere », avec sa rythmique surpuissante, mélange le côté ultra-rapide et le côté ultra-pesant.

« Spread The Chaos And The Terror » débute directement sur les temps marqués dans une ultra violence toujours aussi marquée. On en vient à se poser des questions quant au fait de savoir si des musiciens sont capables de jouer aussi vite tant le tempo défrise. Enfin, le dernier titre de l’album, douzième – un nombre parfait – « Desecrate » achève l’album en beauté, avec un titre qui résume tout ce qu’on a eu jusque-là.
THE WALKING DEAD ORCHESTRA nous signe là un album de très belle facture qui pourrait très bien les amener à la consécration sur la scène métal extrême et on s’attend dors et déjà à des prestations ” en live ” à la hauteur de la production, de quoi réveiller les morts…

Salut à vous, gens des trois vallées et à bientôt sur la route…


Leave a reply

Laisser un commentaire

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Among The Living © 2017