TRUST – David SPARTE
Le Trianon Paris
Jeudi 9 Novembre 2017

 


TRUSTAu Nom de la Rage Tour“, marque les 40 ans du groupe, lors de cette tournée de petites salles sillonnant la France depuis 2016. TRUST faisait une halte Parisienne pour 5 concerts d’affilés avec, dans l’ordre de passage : Le Bus Palladium, la Maroquinerie, le Bataclan, le Trianon et l’Elysée Montmartre, soit environ 5 000 personnes sur cette reprise de la capitale (les dates étant toutes complètes), soit presque le Zénith complet ! Avec en primeur la proximité, la chaleur, le feeling et le partage des petites salles.
Car c’est un choix qui a été fait de la part du groupe : Proposer la nouvelle alchimie en place, revenir sur ces bases, défendre son rang de grand groupe de rock Français, se faire et faire plaisir. Beaucoup de déceptions ou d’incompréhensions, sur les 10 dernières années, quand aux choix et l’orientation musicale avait éloigné un public, en attente…

Revenons sur l’une de ces dates, celle du 09 Novembre au Trianon, normal j’étais présent ! On plante le décors… Très belle salle, un peu “classieuse”, pouvant accueillir environ 1500  pèlerins… car beaucoup sont venus en espérant une nouvelle fois la résurrection d’un groupe mythique, dans le paysage rock Français. Mais tout d’abord arrêtons nous sur cette première partie : David Sparte. Qui ? c’est vrai que le nom ne résonne pas forcément aux oreilles de tous, et pourtant…

il est vrai qu’il est un homme touche à tout dans le milieu artistique. il a tenté le théâtre, mais est vite revenu à ces fondamentaux : auteur, compositeur, interprète. il a participé entre autres, à l’écriture de 2 morceaux pour “Sections d’Assauts“, et s’est plus récemment investit dans l’album de NNKFather & Son” (Il y tient le chant).

NNK ??? qui c’est ? Bah oui normal, un : L’album n’est pas encore sorti mais cela ne devrait tarder, deux : C’est un album réalisé avec son père Norbert Krief ! Ha tiens, ça commence à mieux causer, non ? et surtout David a pondu un premier album en 2016 nommé “Out of the box” qui est de très belle facture. C’est justement sur ces bases que David est venu présenter le jus de ces entrailles.
Et quelle belle surprise, rien à voir avec TRUST bien sur, mais un vrai engagement, un feeling et une envie de donner. On remarquera la présence et le jeu très complémentaire de Brice Delage à la guitare et surtout le travail de Léon Combs déjà très présent au coté de David sur l’album, imposant la cadence rythmique de sa basse.
David dégage un groove et une présence scénique déjà très marqués. le Funk est bien sur très présent, mais on côtoie le rythm’n blues, le hip hop, le gospel, le reggae… De ces influences multiples, je pencherai pour Jamiroquai quand au feeling dégagé. Au regard de la prestation délivrée ce soir, unanimement salué par un public par forcément acquis à cette tendance musicale. Suivez la suite de son histoire, car un deuxième album est à venir !


 


Et là….Le “comme back” attendu arriva. Malgré des infortunes diverses et variées, des conflits, Bernie et Nono ont décidés… de ne surtout pas s’arrêter la, sur un qui quiproquo, malentendu, ou une forme d’amertume que pouvait ressentir une partie de leur public.
Donc ils ont remis la machine en marche, en changeant il est vrai, plusieurs pièces. Ils ont repris la route en 2016, mais comme un petit groupe, en ne faisant que des petites salles et un peu partout en France. TRUST ne représente quand même pas n’importe quoi dans le Rock Français ! certes, il a toujours été un peu fragile… Mais comme dit BernieTRUST à toujours été prêt à être dégoupillé, comme une grenade” ! c’est ainsi que TRUST arriva à la capitale pour se raccorder avec son public.

Le concert au Trianon, complet, composé d’un public en attente de la prestation accueillit d’abord le groupe composé de Bernie Bonvoisin (chant) – Nono Krief (lead guitare) – Iso Diop (guitare) – David Jacob (Bass) et Christophe Dupuy (Drums) âgé seulement 22 ans, avec réserves sur le premier et nouveau titre “l’Archange“.
Mais dès les riffs du second titre, pourtant lui aussi nouveau “l’Exterminateur” la ferveur commença à revenir. Bernie jugeant (à juste titre) les fauteuils trop cosis des balcons, mis le feu en demandant à tout le monde de jumper sur “Démocrassie“. Le lien était refait.
TRUST à présenté un show digne de ce nom. Nous avons retrouvé un Nono aux riffs tranchants et aux solos métalliques, un Bernie haranguant la foule, faisant face, communiquant. N’oublions pas la grosse prestation de cette rythmique composé de David, Iso et christian : le socle, permettant à Bernie et Nono une sérénités et un confort scénique.




Ce concert à quand même eu une particularité : ce fut le seul concert Parisien ou 3 charmantes choristes furent de la partie. A savoir : Falone, Gladys et Rashad. Elles ont apportés une couleur, de la chaleur à certains titres, voir de l’ampleur ! Un très bon choix et de très belles voix.

Le concert comporta donc, quelques morceaux du nouvel album à venir (et vu la qualité présentée, ce sera surement un très bel album.), une reprise “The Hunter (enregistré, entre autre, par Albert King en 1967), et se termina par une version musclé de “Préfabriqué“, et bien sur “Antisocial“, deux titres encore d’actualité prêt de 40 ans après !  Merci pour ce très beau concert de 2 Heures… TRUST n’est pas mort et il est voué à livrer encore de sacré gig partout en France !

A souligner, un beau travail de promo et supports effectués par Myriam Astruc pour David Sparte, et l’équipe de Veryshow (merci Sabrina) pour TRUST, sans oublier Mat Ninat !



Setlist de TRUST :

L’archange

Marche ou crève

Fais

Au nom de la race

L’exterminateur

La mort rode

Le temps efface tout

Déja servie

Démocrassie

Surveille ton look

Comme un damné

The hunter (cover)

Rappel :

Préfabriqué (non prévue sur setlist du concert)

Certitude

Antisocial

 

 

Leave a reply

Laisser un commentaire

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Among The Living © 2017