VOLKER – Dead Doll
Sortie le 28 avril 2017

Jen Nyx : Vocals
U.W : Guitars
M.P : Bass
J.A : Drums

 

 

 

 


Adeptes d’une scène décalée, de groupe à l’identité forte, du post ou néo destroy (ou un truc dans le genre si vous avez envie de mettre des étiquettes sur tout), le dernier opus de VOLKER est pour vous. Les autres, il n’est pas trop tard pour enrichir votre culture.
VOLKER est né de la rencontre improbable de deux musiciens issus d’ORTAGOS (M.P & J.A), un groupe français évoluant dans les méandres d’un métal extrême et dark, avec Jen Nyx (ex-NOEIN) chanteuse au tempérament et à l’organe bien trempé pour vous filler une rouste auditive.
Le concept est plutôt simple et terriblement efficace. Dead Doll allie l’univers des vieux films d’horreurs à d’autres tirants plus sur une texture gothique, le tout relevé à la sauce grungy/punk. Et la recette a bon gout ! Le résultat est bien épicé et irrésistiblement addictif.
Jen Nyx oscille entre le chant clair d’une lollita et celui d’une harpie énervée. Malgré les nombreuses variantes, le tout est parfaitement bien équilibré et les VOLKER marquent ici un coup d’essai transformé.



La section rythmique est aux petits oignons, avec des percussions savoureuses et menées de mains de maitre par le très juste  J.A, avec M.P à la basse : les fondations sont solides !
Dead Doll nous propose 12 titres intenses, arrogants, étranges et énervés, avec des thématiques différentes et un univers bien marqué. Les influences des zicos sont palpables de ci de là comme sur le magnifique Raven qui pousse dans ses retranchements Jen Nyx, entre growl et voix claire, sur fond de black aliénant.
Ouvrant sur un Freaky Bride violent et punk à souhait, le titre ne renie pas une certaine forme de grunge au même titre qu’Obey !  Tous deux insufflants la rage à l’auditeur. Les guitares de U.W sont assassines, couplées aux percus de J.A, et elles font un malheur sur Obey !
VOLKER évite le piège de la facilité, proposant un panel assez large de compositions, le tout parcouru de subtiles variations. Ecoutez-moi ce superbe Suicide Love Addict avec Arno Strobl en invité formant un duo parfait avec Jen.
Autre digression avec Yell, magnifique titre mettant parfaitement en valeur le timbre vocal de la belle Jen Nyx, sur lequel elle dévoile son formidable potentiel.  
Changement de ton avec Voodoo Baby et son décorum « horroro punk »  sorti tout droit d’un film de zombies. 
Cerise sur le zombie, le remix bien senti du titrez Yell par Cnx Apocalyps apporte une touche finale du meilleur effet à la galette.

Malgré une légère redondance des harmoniques, Dead Doll est un opus catchy et puissant qui a accroché mon intérêt dès les premières notes pour ne plus me lâcher sur sa totalité. VOLKER entre par la grande porte avec ce premier LP de grande qualité qui  devrait aisément trouver son public. Une très belle surprise qui fera long feu !


 

 


01.Freaky Bride
02. Obey!
03. Negative Waves
04. Suicide Love Addict
05. Black Sunday
06. Yell
07. Voodoo Baby
08. In Black&White
09. Would You Play With Me
10. It Summons Me To Follow
11. Raven
12. Yell (Remix by Cnx Apocalyps)

Leave a reply

Laisser un commentaire

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Among The Living © 2017