WILD DAWN – Road To NowhereWILD DAWN – Road To Nowhere

Sortie Mars 2018

GREG (Rhythm Guitar/Lead Vocals)
ROMAIN (Lead Guitar)
ALEX (Bass Guitar/Back Vocals)
MORGAN (Drums)

 

 

 

 

 


C’est toujours triste de voir un groupe quitter la scène métal, peu importe les raisons, alors que l’on a toujours apprécié leurs prestations. C’est une fois de plus le cas avec les orléanais de WILD DAWN qui tirent leur révérence avec ce dernier album.
Road To Nowhere est donc en quelque sorte un album posthume offert par les orléanais pour clore 10 années de travail au service d’un Rock’n’roll bien burné. Et avec ce nouvel opus ils ne dérogent pas à leur ligne de conduite tenue depuis leur début, à savoir balancer un rock sans concession, authentique et à la texture bien rugueuse.
J’ai toujours eu un faible pour ce groupe taillé pour la scène, endroit où les compos de WILD DAWN prennent tout leur sens et dimension.  En musiciens aguerris ils nous livrent un album de 9 titres massifs et pleins de qualité qui laisseront forcément un goût amer quant à la finalité de ceux-ci. Trois ans après Bloody Jane’s Shoreles bûcherons récidivent pour une ultime fois.
Ouvrant sur le tire éponyme de l’album, les WILD DAWN nous offrent une entrée en matière qui fleure bon le stoner massif, servie par la guitare savoureuse de Romain et la voix rocailleuse d’un Greg tirant parfois sur du Hetfield. ça sent bon le cambouis!


Interview WILD DAWN


La section rythmique est toujours aussi imparable et brute de fonderie. Véritable épine dorsale du groupe, Alex et Morgan  ne faillissent jamais.
Question compos on est servi. 9 titres sur vitaminés avec quelques très bonnes pièces comme ce Ripper mixant des atmosphères antagonistes ou encore le superbe Fallout et ses parties d’orgue et de guitares savoureuses.
Même traitement avec le groovy  Misfortune et le très efficace Infamous qui vient clore l’opus. Les compos sont sans fioritures et laissent parfois sentir que inéluctable n’est pas loin, peut être que le fait de le savoir influence ma perception. En tout cas le plaisir d’écouter les WILD DAWN envoyer du bois est toujours intacte. 

Au final c’est un bon album que nous servent les WILD DAWN avec ce Road To Nowhere de très bonne facture qui n’aura hélas pas d’échos après sa sortie. Les Orléanais raccrochent leurs chemises à carreuax et sortent dignement du circuit avec un cadeau que je vous encourage à écouter.


2 Comments

  1. […] se mélanger de l’ancien titre et du tout récent puisque extrait du dernier album du groupe, ROAD TO NOWHERE, sorti justement le même jour. Comme à l’accoutumer, la joie communicative du groupe appuyée […]

  2. […] se mélanger de l’ancien titre et du tout récent puisque extrait du dernier album du groupe, ROAD TO NOWHERE, sorti justement le même jour. Comme à l’accoutumer, la joie communicative du groupe appuyée […]

Leave a reply

Laisser un commentaire

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Among The Living © 2017