Among The Living
Chronique Album

1349 – Dodskamp

1349


1349Dødskamp (EP)

Archaon : guitare
Frost : batterie
Ravn : chant
Seidemann : basse


Dans la séquence “En attendant” voici les norvégiens de 1349 qui reviennent courant février de cette année nous présenter un single. Ce dernier intervient cinq ans après “Massive Cauldron Of Chaos“. Le combo nous offre un morceau commandé tout spécialement par le Munch Museum sur une œuvre de l’artiste tourmenté. Celle-ci s’intitule Dødskamp et peut se traduire en anglais par Death struggle.
Munch était un artiste norvégien reconnu pour son tableau Le Cri ou encore Le Pont. Il possédait une approche très obscure et personnelle de son art. Du coup l’association entre le musée et 1349 paraît comme évidente en fait car le combo norvégien a acquis une aura toute particulière avec des albums de référence comme “Beyond The Apocalypse“, “Hellfire” ou encore “Demonoir” sans oublier “Massive Caudron of Chaos” bien sûr.

Ce single nous permet de découvrir deux morceaux à savoir le titre de l’oeuvre du peintre et une version d'”Atomic Chapel” en concert. Voici donc un nouveau morceau de black metal sinistre, tourbillonnant de rapidité et de violence comme on en a l’habitude avec nos hommes d’Oslo.


1349


L’atmosphère est prenante et l’exercice est réussi assurément. Les ingrédients propres au collectif sont bien présents. Les vocaux hurlés et caverneux de Ravn sont toujours aussi chaotiques. Quant à Frost son jeu se révèle être à la hauteur de ce que l’on peut espérer de lui c’est a dire rapide, sans répit et si sombre quelque part. Les riffs restent inchangés, toujours aussi compacts et foudroyants. La deuxième piste “Atomic Chapel” est extrait du très brutal Demonoir. Une bonne interprétation en règle de l’art de cette composition nous rappelle que le combo sait aussi brûler les planches avec ses spectacles enflammés. Du grand 1349. On ressent que la musique de 1349 vient de l’intérieur et elle demeure primitive, hostile, indomptable et spirituelle.
La culture nordique s’impose ici avec cette superbe collaboration entre un lieu artistique et un groupe au talent reconnu. Cet EP est aussi le point de départ d’un nouveau contrat avec un label. Exit Indie Recordings et bienvenue au français Season Of Mist.

Une nouvelle ère débute donc sous les meilleurs auspices et le nouvel album “The Infernal Pathway” débarque prochainement : le 18 octobre. Ayant eu l’occasion de l’écouter vous pouvez vous attendre à du brut de décoffrage. Voilà qui devrait ravir les fans de la formation scandinave.


Related posts

BLACK STONE CHERRY – Kentucky

Stephan Birlouez

TANKRUST – Opposite Terror

Stephan Birlouez

CHAOSTAR – The Undivided Light

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X