Among The Living
Chronique Album

ACCU§ER – Accuser

accu§er-accuser
ACCU
§
ERAccuser

Sortie le  13 Novembre 2020

Frank Thoms : Voix / Guitare
René Schütz : Guitare
Frank Kimpel : Basse
Olli Fechner : Batterie


Les teutons d’ACCU§ER reviennent à l’assaut des bacs avec un album éponyme placé sous le signe d’un retour au bercail du guitariste René Schütz et d’un Thrash résolument technique et moderne.
Ce douzième opus montre la parfaite bonne santé du groupe tant sur le plan créatif que techniquement, capable de combiner et tirer l’essence de plus de 30 ans de créations. Clairement ACCU§ER arrive à mixer les influences Old School originelles du combo à des sonorités contemporaines lui donnant cette patine accrocheuse dés la première écoute. 

Le Thrash d’ACCU§ER puissant, massif et perfusé au Hardcore sans pour autant en évacuer une mélodie certaine et omniprésente.  Le « German Style » est bien dans la place, avec ce coté rugueux mais tranché par une technique qui élève le propos et pas très éloigné du groove d’un TESTAMENT.
Du classicisme ultra speed que l’on trouve sur des titres comme The Eliminator (reprise d’AGNOSTIC FRONT) ou encore la terrible ouverture Slayerienne sur Misled Obedience, aux titres plus fouillés comme  Phantom Graves ou Lux In Tenebris, ACCU§ER nous ballade énergiquement dans son Thrash d’excellente facture.


accu§er


Accuser nous tient en haleine tout au long des 45 minutes qu’il dure, sans défaillir, la parfaite école allemande du Thrash Métal couillu, avec une certaine redondance qui est très acceptable au final.
Alors pourquoi ACCU§ER n’a pas plus percé que ça ? Peut-être la redondance des titres ? Un manque de personnalité certain ? Les allemands font partie de ces légions de groupes qui ont tout pour réussir mais qui, finalement, n’arrivent pas vraiment à « éclore » et/ou proposer quelque chose de diffèrent.
Accuser est un très bon album de Thrash, quasiment académique et remarquablement bien produit en compagnie duquel on passe excellent moment (nos cervicales un peu moins).


 

Related posts

NOVELISTS « C’est la vie »

Victorien

WARBRINGER – Woe To The Vanquished

Yann Windcatcher

LIGHT THE TORCH – Revival

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X