Among The Living
Chronique Album

AIRBOURNE – Boneshaker

AIRBOURNE – Boneshaker


AIRBOURNEBoneshaker

Sortie le 25 Octobre 2019

Joel O’Keeffe – chant, guitare solo
Ryan O’Keeffe – batterie
Justin Street – basse, chœurs
Harri « The Riff Doctor » Harrison – guitare rythmique, chœurs

 


Les as de la liposuccion du superflu, les tueurs d’arthrose, les assassins de la morosité sont de retour avec un nouvel opus qui porte terriblement bien son titre. Boneshaker est le sixième méfait des australiens d’AIRBOURNE. La recette reste la même et c’est tant mieux.
La fratrie O’Keeffe, et leur fidèle pote Justin Street, se sont payé le luxe d’un recrutement en la personne de Harri « The Riff Doctor » Harrison à la six cordes, et c’est plutôt une bonne chose.

Boneshaker c’est un héritage qu’il ne peuvent et ne nient pas, une efficacité de tous les instants, des compos qui font taper du pied et bouger la tête avec une furieuse envie de prendre le Pick up et son pack de 6 et partir user un peu de bitume.
Ouvrant sur le titre éponyme de l’opus, on entre dans le vif du sujet façon AC/DC, avec un titre incisif au refrain catchy qui devrait prendre tout son sens en live.  On sent bien que l’ajout d’un deuxième grateux boost les compos et donne ce coup de fouet tant attendu et qui fait la différence.



Attention, pas de révolution ici hein. AIRBOURNE fait du AIRBOURNE et c’est exactement ce que l’on attendait d’eux, alternant des titres bien speed (Burnout The Nitro, Switchblade Angel) avec d’autres mid tempo et plus heavy (This Is Our City, Sex To Go).
Joel est toujours « habité », son chant souvent à la limite de la rupture hystérique, mais prenant parfois des tonalités plus graves comme sur le massif Weapon Of War ou encore avec le She Gives Me Hell.
Le méfait se termine sur un Rock’n’Roll For Life aussi endiablé que court, à l’image de l’ensemble qui compte 30 minutes au compteur.
Pour faire une bonne galette, inutile de s’embarquer dans des contrées que l’on ne maîtrise pas, et ça les AIRBOURNE l’ont bien compris. Boneshaker est un album efficace et concis qui va à l’essentiel du Hard Rock.


Related posts

LINDEMANN – F & M

Stephan Birlouez

STEVE’N’SEAGULS – Brothers In Farm

Stephan Birlouez

HE IS LEGEND – Few

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.