Among The Living
Chronique Album

ALCATRAZZ – Born Innocent

ALCATRAZZ - Born Innocent
ALCATRAZZ
Born Innocent

Sortie le 31 Juillet 2020

Graham Bonnet – chant
Joe Stump – guitare
Gary Shea – basse
Jimmy Waldo – claviers
Mark Benqchea – batterie


Le groupe mythique des 80’s, ALCATRAZZ, signe avec Born Innocent un retour aux affaires après 34 ans d’absence. C’est vous dire si le combo de Graham Bonnet, Gary Shea et Jimmy Waldo  (de la formation d’origine) était attendu !
Ayant vu passé des grands noms de la 6 cordes comme Malmsteen et Steve Vai, c’est Joe Stump qui tient seul la baraque sur Born Innocent
Passé l’effet d’annonce de cette reformation, et l’excitation qu’elle ne manquera pas d’avoir provoquée chez les fans du groupe et de cette décennie, il faut s’attaquer à l’écoute de ce pavé de 13 titres et de quasiment 1 heure.
La déception sera également au rendez-vous….. 


ALCATRAZZ - Born Innocent


Il faut bien l’avouer, Born Innocent est d’un ennui abyssal, malgré les solis rappelant ceux de Malmsteen et assurés par un Joe Stump en forme mais qui ne fera pas la différence.
 On y retrouve un Graham Bonnet poussif à l’instar de la majorité des compositions de l’album, en manque de voix et d’inspiration. On y retrouve la même ligne de composition du ALCATRAZZ des années 80, mais sans l’attaque et le mordant, noyant l’auditeur dans des cascades de guitares qui deviennent vite indigestes.
L’album souffre aussi de sa longueur. La pilule serait mieux passée si on l’avait amputé de quelques titres dispensables et sans saveur à l’image de Warth Lane, For Tony ou encore cette ballade We Still remember qui tombe à plat.
Voilà un retour que l’on oubliera vite. Avec Born Innocent, ALCATRAZZ nous livre un album suranné et académique dont les seuls sursauts intéressants seront amenés par les  solis de Stump.
Rendez-vous manqué avec ses fans qui attendaient ce retour depuis longtemps, la déception en est que plus grande.


 

Related posts

CORTEZ – No More Conqueror

Stephan Birlouez

GHOST BATH – Starmourner

Byclown

MARK MORTHON – Anesthetic

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X