Among The Living
Chroniques Albums

ANVIL – Anvil is Anvil

AnvilANVILAnvil Is Anvil

Steamhammer / SPV
Sortie le 26 fevrier2016

Steve “Lips” Kudlow : guitars, vocals
Robb Reiner : drums
Chris Robertson : bass


Qu’on se le dise (et c’est marqué dessus) Anvil est Anvil et, de ce fait, joue du ANVIL !
Avec ce 14eme opus des canadiens, loosers magnifiques du Métal, le genre n’est pas révolutionné mais les briscards nous livrent un enregistrement sans compromis et typique du groupe.
Anvil is Anvil, 11 titres efficaces (avec un 12eme en bonus), des compos catchy à l’image de Up Down Sideways et ses lignes de basses assassines, ou encore Ambushed sur lequel Steve « Lips » excelle.
Comme des moules solidement accrochées à leur rocher le trio nous livre ici un opus très bien produit qui ravira les fans, et qui introduit un nouveau membre au poste de bassiste avec l’arrivée de Chris Robertson .
La voix de Lips est toujours là et ses riffs efficaces font le boulot sur ce qui semble être, à mon sens, un des meilleurs albums du groupe.
L’efficacité de Robb Reiner aux futs n’est plus à prouver, comme on peut l’entendre sur l’excellent Never Going To Stop, titre bonus de la galette qui résume à lui seul la philosophie du groupe.


 

anvil


L’album a été produit par Martin « Mattes » Pfeiffer (U.D.O.) dans des studios Redhead 4 Studios près de Cologne, et le résultat est vraiment probant. Les textes ont aussi pris de la profondeur avec le temps et il semble évident que pour Anvil Is Anvil ce fut un vrai travail effectué par Lips.
Quelques clins d’œil aussi comme sur It’s Your Move sur lequel Lips chante avec le timbre (enfin il essaye) de Lemmy, ami de longue date du groupe.
Autre visage du groupe sur Daggers And Run, titre ouvrant le méfait, sur lequel les gus ont invité des fans à venir faire les chœurs. Ce qui montre la proximité d’ANVIL avec son public.

Il est indéniable qu’ANVIL tient une place « à part » dans le paysage Métal international. Avec ce dernier opus ils prouvent qu’ils ont encore des choses à dire, que leur musique est pertinente et qu’ils sont capables de nouveauté. Anvil Is Anvil est un très bon album qui mérite que l’on s’attarde sur son écoute. Personnellement je me suis laissé envouté, et je vous assure qu’ANVIL est encore dans la place, et ce pour un moment encore.


 

Tracklisting:
 
Digipak:
1. Daggers And Rum 5:26
2. Up, Down, Sideways 3:19
3. Gun Control 4:22
4. Die For A Lie 3:17
5. Runaway Train 3:40
6. Zombie Apocalypse 4:22
7. Its Your Move 3:30
8. Ambushed 3:22
9. Fire On The Highway 4:35
10. Run Like Hell 3:07
11. Forgive Don`t Forget 2:40
12. Never Going To Stop 4:12 (bonus track)

Related posts

NORMA JEAN – Bless the Martyr and Kiss the Child

Victorien

Necrowretch – Satanic Slavery

Hijo Hito

U.D.O. & Musikkorps der Bundeswehr

Bull

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.