Among The Living
Chroniques Albums

ARCHVILE KING – A la ruine

ARCHVILE KING - A la ruineARCHVILE KINGA la ruine

Sortie le 18 février 2022 via Les Acteurs de l’Ombre

Pour revenir sur cette découverte il s’agit de remonter tout droit au vendredi 28 janvier lors de la soirée LADLO pré-ecoutes au bar Le Warlock de deux nouvelles signatures nantaises à savoir ARCHVILE KING et LUNAR TOMBFIELDS. C’est donc au cours de cette soirée bien agréable au demeurant que j’ai pu faire la rencontre de Baurus notre homme orchestre au sein de son entité ARCHVILE KING. L’homme était bien enclin pour la petite histoire à nous parler de ses influences du côté de la Scandinavie tels que BATHORY et DARK FUNERAL pour lesquels j’avoue avoir un gros faible. Il nous citera aussi pour le Thrash à la POWER TRIP ainsi que SLAYER. Et c’est vrai que c’est tellement mieux et encore plus motivant de pouvoir évoquer différents points de vue sur la musique avec son géniteur confortablement installé dans des fauteuils au premier étage de ce nouveau bar à Reze. 

 
Archvile King dont la création remonte à 2019 a sorti son tout premier album via le label Les Acteurs De L’Ombre Productions le 18 février. Auparavant le one man band avait sorti un EP intitulé « Vile » qui lui avait permis de démarcher auprès du label. Et là tout s’est déroulé à merveille le label leur a proposé de les signer. Et c’est terriblement mérité car c’est une très belle surprise cette galette.
L’ouverture s’effectue avec une intro intitulée « Chroniques du royaume avili » au son des flammes et à la guitare acoustique. Pour cela Baurus à fait appel à une actrice du nom d’Andreea Dinag  pour faire une narration. Bien joué car ça pose une ambiance dès le départ et en plus ça crée un univers. On enchaîne directement avec « Mangez vos morts » bien efficace dans son style et son approche frontale.
On peut songer à la seconde vague du black metal à la norvégienne à ce sujet. « L’artisan » est un superbe morceau bien représentatif à mon sens de ce que peut proposer cet album. Les textes sont écrits en français à l’exception de la dernière piste. ARCHVILE KING nous propose musicalement parlant un black metal bien maîtrisé et mélodique à souhait avec des éléments propres au thrash. On peut songer par instants à AURA NOIR par exemple. Et on peut se dire que chaque piste possède sa propre coloration. Le morceau « A la ruine » est un instrumental bien rafraichissant car il permet d’aérer l’ensemble du répertoire ici présenté.
« Dans la forteresse du roi des vers » est un titre à écouter en priorité à mon sens. Le riff d’introduction est tout simplement excellent. « Cheating the hangman » clôture en beauté cette galette avec un petit côté années 80 en filigrane dans le riff.  Un petit mot sur l’artwork. Ce dernier est le fruit de Patrick Lovel. Quant au layout il a été conçu par Baurus et Sauge Noire. Il est à noter la parution très prochainement de son Split avec Simulacre à savoir le 4 mars prochain pour la suite des événements. En définitive je suis revenu naturellement vers cet opus et pour ma part dès le retour en voiture pour la petite histoire le CD fut directement joué pour mon plus grand plaisir. Il fut rejoué tout naturellement dans la foulée.. Un vrai coup de cœur en somme. 

TRACKS 

Chroniques du royaume avili
Mangez vos morts
Celui qui vouvoie le soleil 
Atroce
Dans la forteresse du roi des vers
À la ruine
Vepre 1
L’artisan 
Cheating the hangman
 


Related posts

CLEGANE – White Of the Eye

Stephan Birlouez

WALK THROUGH FIRE – Var Avgrund

Victorien

THREE MOONS AGO – Write Your Story

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X