Among The Living
Chronique Album

ARKAN – Lila H

ARKAN - Lila H
ARKAN
Lila H

Sortie le 16 Octobre 2020

Manuel Munoz : Chant
Foued Moukid : Batterie
Mus El Kamal : Guitare
Samir Remilla : Basse
Florent Janier : Chant Guitare


Cinquième opus d’ARKAN, Lila H. se positionne dans la directe ligne de son précèdent album Kelem, offrant la même qualité de composition et plaçant la barre encore plus haut.
Ecrit comme un concept album, Lila H. a pour fond les années 90 en Algérie, décennie terrible qui aura vu un peuple se déchirer et faire face à l’intégrisme, provoquant plus de 200 000 victimes.
La construction de l’album et enchaînement des titres plongent parfaitement bien l’auditeur dans le thème de l’opus, partant du chaos et montant progressivement dans la violence pour terminer dans la lumière.
Les orchestrations orientales sont toujours de la partie, marque de fabrique du combo, tout en subtilité et invitant au voyage même si celui-ci est grave.  Ouvrant sur un Dusk To Down dont le titre résume plutôt bien l’album, ARKAN tape très fort d’entrée de jeu avec un morceau massif et sans concession qui plonge l’auditeur au cœur de l’histoire, notamment toujours avec cette opposition de voix (claire/growl) entre Manuel et Florent. Et cette histoire n’est pas venue là par hasard car c’est celle de Mus (guitare) et de Samir (basse), qui ont vécu leur adolescence durant cette période trouble de l’Algérie des années 90.
Arkan a la maturité d’un groupe capable de jouer avec vos émotions, de vous plonger dans une écoute immersive sans que vous ne vous en aperceviez, jouant sur vos cordes sensibles sans pour autant tomber dans la facilité. La dualité du chant, avec ce duo magnifique que forme Manuel Munoz et Florent Janier, porte l’histoire entre chaos et espoir. 


ARKAN


Le chemin parcouru ici est chaotique de part le sujet, parfaitement bien amené par les musiciens qui passent aisément d’un Death mélo à un autre qui l’est beaucoup moins, le tout toujours éclairé par des compos aériennes qui basculent l’opus dans l’espoir. 
Un morceau comme My Son vient marquer le basculement de cet album dans la lumière. L’urgence se fait bien sentir, à coup de sirènes, et la voix de Manuel vient porter l’espoir.
Remembrance/Seeds Of War donne toute latitude aux chants clairs de s’exprimer librement au sein de deux titres sublimes et ne faisant qu’un finalement. C’est typiquement le genre de compos qui montrent toute la puissance et la qualité d’un groupe comme ARKAN, au meilleur de sa forme.
C’est d’ailleurs le point de basculement dans la lumière de ce Lila H, ce message de paix porté à chaque album par le groupe.
ARKAN nous livre ici un album abouti et superbe, emprunt de mélancolie et d’espoir, à la facture impeccable. MUST HAVE. 


Tracklist :

Dusk To Dawn
Shameless Lies
Black Decade
Broken Existencies
Crawl
Surrounded
Burning Marks
My Son
Remembrance
Seeds Of War
Relapse

Resilience


 

 

 

Related posts

AGENT FRESCO – Destrier

Byclown

THE NIGHT FLIGHT ORCHESTRA – Amber Galactic

Byclown

MASS HYSTERIA – Matière Noire

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X