Among The Living
Chroniques Albums

BENIGHTED – Necrobreed

benightedBENIGHTED – Necrobreed

Sortie le 17 février 2017 via Season Of Mist

Vocals : Julien Truchan
Guitar : Olivier Gabriel
Drums : Romain Goulon
Guitar : Emmanuel Dalle
Bass/Backing Vocals : Pierre Arnoux


Que dire, lorsqu’il faut décrire la quasi perfection, sans paraitre pour grossier ?

Benighted, combo majeur de la scène death métal française sort en ce moment même son nouvel opus, rafale de talent et de brutalité, le bien nommé Necrobreed. Il parait que lorsque quelqu’un meurt, un nouvel être apparaît, signe d’un renouveau. En quelques sortes ce nouvel effort des frenchies est un renouveau. Je m’explique !
Premier album avec aux futs Romain Goulon (Necrophagist, Disavowed, Agressor) en remplacement du (lui aussi) légendaire Kevin Foley (Disavowed, Sepultura, Mumakil …), on constate tout de suite que la tendance n’est pas à l’abaissement des BPM dans les compos mais bien à une maestria dans l’art d’éclater les peaux et cymbales. Ca envoie clairement du très lourd, à une vitesse juste incroyable et avec un son qui sent bon les années d’expérience dans le doux milieu des batteurs de très haute voltige.


Benighted


Cette arrivée, qui reste un petit choc tout de même de voir l’emblématique batteur du combo partir vers d’autres horizons, est également l’occasion de voir partir le guitariste historique du combo, Gab, membre fondateur de cette machine à headbang, après deux décennies de labeur à composer, tourner et représenter en force cette musique à travers ce groupe.

Passé l’épisode larmoyant, il faut reconnaitre que cet opus est un petit bijou de death métal: un gros son parfaitement maîtrisé,  de la première corde à la dernière cymbale, un growl d’outre-tombe, des invités de marque (Asphodel, Trevor Strnad, Arno de Black Bomb A), des riffs violents mais qui restent suffisamment catchy pour satisfaire les non afficionados du genre, une ambiance générale bien glauque à en rappeler les meilleures heures de leurs potes d’Aborted. Bref, Necrobreed est un condensé de tout ce qui se fait de mieux dans le genre, à placer dans la discothèque à la meilleure place à côté de Retrogore d’Aborted , Obscura de Gorguts et Epitaph  de Necrophagist.


 

Related posts

THE WIGGAR OVERDOSE – New York Sous Bois Rapcore Club

Stephan Birlouez

SUPERCHARGER – Broken Hearts and Fallaparts

Stephan Birlouez

Storm Orchestra – EP (Deluxe)

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.