BillyBio – Feed The Fire

Label AFM Records

Billy Grazadei – Chant et guitares
Dan Palmer – Guitare
Ra Diaz – Basse
Simo Perini – Batterie

 

 

 

 

 


Pilier de Biohazard et Powerflo, Billy Graziadei s’est invité aux festivités de fin d’année 2018 avec un album solo. Qu’on se rassure il n’est pas question de chants de noël ou de comptines pour enfants. D’ailleurs si certains pouvaient avoir un doute, le visuel de l’album rappelle tout de suite l’univers du monsieur : On peut y voir Billy en marcel avec un cocktail molotov à la main sous fond d’émeutes urbaines. On se croirait revenu aux plus belles heures de Biohazard, quand le groupe nous racontait son quotidien dans leur quartier de Brooklyn, faisant passer les tranchés de 14-18 pour une file d’attente chez Starbucks.

Bref Billy Graziadie is back et pas vraiment en mode « bisous et caresses ». Plutôt que de chercher à innover ou à faire dans le complexe, il a composé un album qui lui ressemble, en mode hardcore métal aux fortes influences punk et hip-hop. C’est simple et efficace, c’est beau comme un pavé lancé dans les vitrines du MEDEF.

Ça commence fort avec Freedom’s Never Free. Un morceau dans l’esprit façon hardcore punk des années 80, dont le break au milieu du morceau permet de passer la seconde couche pour ceux qui étaient encore restés debout après les premiers riffs.





Très efficace, le break et la reprise au milieu du morceau en remettent une couche. Feed The fire, l’autre titre mise en avant avec Freedom’s Never Free pour la promo de l’album, se démarque par la présence de nombreux chœurs et son petit côté Powerflo.
Génération Z, malgré un son très punk ricain propret, fonctionne bien, avec son refrain implacable, l’un des meilleurs titres de l’album, avec les deux précédents.

Graziadei varie les plaisirs comme sur Rise and Stay et son intro étonnante avec un chant à la limite de la rupture ou bien encore sur Untruth aux très fortes influences hip-hop.

Billy Graziadei n’a pas essayé de faire plaisir au plus grand nombre ou de se caler sur la dernière mode du moment dans les scènes hardcore et métal. Il a juste voulu se faire plaisir et montrer qu’il en a encore sous le pied niveau inspiration pour sortir un album (même si l’intégralité de l’album peut sembler un peu bordélique).



Leave a reply

Laisser un commentaire

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Nous contacter

Among The Living © 2019