BLODHEMN Mot Ein Evig RuinBLODHEMN – Mot Ein Evig Ruin

Sortie Mars 2019

Line up : Invisus, tous les instruments

Label : Soulseller Records

 

 

 

 

 


Cette année est surprenante car mi août nous avons eu droit à la réédition via Soulseller Records d’un album majeur dans le black metal norvégien : Tårnet du trop méconnu Malignant Eternal issu de la ville de Bergen. Et six mois auparavant le 15 février sur le même label paraissait le troisième CD du one man band j’ai nommé Blodhemn et mené de main de maître par Invisus provenant directement lui aussi de la commune aux sept montagnes.  
Mot ein evig ruin signifie Vers une ruine éternelle. Alors est ce le nouveau visage du black metal scandinave ? Une note humoristique ou un mode de vie précisément lors de la composition d’un album ? Sur les photos nous pouvons voir notre homme faisant la même gestuelle avec deux couteaux, petit parallélisme avec ses bouteilles estampillées Blodhemn sur la pochette. A voir.
L’entité Blodhemn a donc vu le jour en 2004 à Bergen en Norvège histoire de remonter le temps et connaître son emplacement sur la scène du métal extrême.
Il y a eu entre son album précédent H7 et ce nouveau un changement de label : exit Indie Recordings et bienvenue donc au label hollandais Soulseller bien pourvu en sorties cultes telles que les rééditions du Nord de Setherial et ainsi que que l’album de Ved  Buens Ende intitulé Written In Water. Ce nouveau longue durée intervient cinq années après son second disque et a nécessité une période de quinze mois pour l’enregistrement et le publier. L’enregistrement de la batterie a eu lieu dans les Studios Conclave et Earshot durant le mois d’août 2017. Et la suite fut exécuté dans son propre studio intitulé Over Evne ainsi qu’un lieu nommé Vikarhauen durant la période de décembre 2017 à juillet 2018. Le mixage est l’oeuvre d’Øystein G. Brun au Crosound Studio.
Musicalement parlement nous avons affaire a un très bon True norwegian Black metal diversifié au niveau des tempo et des atmosphères et cette touche épique reste très déterminante. Un titre comme Østfront possède une coloration légèrement thrash pour l’intro et son riff entêtant. Det Gjekk Ein Faen ainsi que Dogenikt nous ramène directement vers Taake et ses débuts en 1999 avec son excellent Nattestid.


BLODHEMN


Toutefois on peut sentir une petite évolution perceptible par rapport aux règles du genre lié au black metal norvégien car il a aussi un groove rock’n’roll par instants et c’est très plaisant. Sur Ruin l’intro met en scène une voix féminine du nom de Vigdis Meidell. C’est une entrée en matière entraînante et éloignée des stéréotypes du métal noir. Le livret intérieur propose de bien belles illustration ce qui est un très bon point et cela démontre une volonté de finaliser l’objet de façon artistique. Chaque morceau a sa propre illustration.
La voix d’Invisus reste dans les normes et les traditions et son positionnement est réussi. Le très bon travail réside dans les riffs toujours justes et a propos, tout en privilégiant l’intensité propre à un Marduk ou encore un Ragnarok pour la rapidité d’exécution et son côté sombre sans concessions. L’aspect froid de sa musique monte en gamme au cours des différentes pistes. La qualité des compositions, son côté innovant par rapport au précédent LP nous rend confiant pour l’avenir du projet studio et live.
Quinze années au compteur et un nouvel album solide nous confirme qu’il va falloir compter sur Blodhemn. La cover est sobre et nous indique le “visage” du grand retour d’Invisus. L’essentiel de ce come back est une nouvelle salve de mélodies éternelles, fantastiques et de structures parfois tirant vers le thrash avec parcimonie. Un album convaincant.


Tracklist
Ruin
Det Gjekk Ein Faen
Døgenikt
Østfront
Nordhavs Speil
Jante Krefter I Fra Nord
Dra Te’ Helvete
Mot Midnatt


 

Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Nous contacter

Among The Living © 2019