Among The Living
Chroniques Albums

CANCEL THE APOCALYPSE – Our Own Democracy

cancel-the-apocalypseCANCEL THE APOCALYPSE – Our Own Democracy

 

Sortie le 4 novembre 2016

Arnaud Barat: guitare
Audrey Paquet (Trio Milonga, Quatuor Eveil): Violoncelle
Jérémy Cazorla (Shake Us): batterie
Matthieu Miegeville ( My Own Private Alaska, Psykup): chant

 

 

 

 


Puisqu’il est maintenant de notoriété publique que le metalleux est un amoureux de la musique et pas seulement de celle qui fait bobo aux oreilles, c’est donc avec une malice non dissimulée que je vais parler aujourd’hui de quelque chose d’aussi atypique qu’intéressant. CANCEL THE APOCALYPSE, combo français fraîchement crée, prenant ses sources dans le grand sud-ouest de notre hexagone (Bordeaux/Toulouse), est la réunion improbable d’artistes venus d’horizons différents tels Matthieu Miegeville au chant, que l’on connait pour ses prestations dans le très 90’s Psykup et plus récemment My own private Alaska  mais aussi Arnaud Barat, guitariste classique et sa comparse violoncelliste Audrey Paquet. Intéressant mélange des genres et des influences donc…Mais si sur le papier tout prête à la curiosité, qu’en est-il une fois les ondes lâchées à nos chastes oreilles ?


cancel-the-apocalypse-nb-thomas-biarneix-8-72dpi-e1469008509231-600x339


Le résultat est pour le moins détonant avec une avalanche de sensations toutes plus contradictoires, curieuses, éclectiques les unes que les autres. Aussi, le titre d’introduction, Athens, tout en guitare acoustique et voix de basse, enveloppe l’auditeur dans un univers sombre, chaud et assez exotique avant que le second titre, Cancel the apocalypse, dévoile, à travers ce premier effort intitulé Our Own Democracy,  la pleine folie du combo avec un scream tordu et une ambiance entre bacchanale romaine et l’intimité du Clown malsain de Trepalium.
Intéressant mélange je vous dis. Tout à la suite, Candlelight, un peu plus rock et en chant clair et scream, continue de nous transporter dans cet univers singulier et décidemment bien noir (de même que Children, quelques postes après). Assez curieusement (ou pas d’ailleurs), Planes and Bombs pourrait faire penser à du Tom Waits sur ses titres les plus barrés (sur Closing Time ou Mule variation par exemple), ce qui n’est pas pour déplaire au fan ultime du maestro que je suis. Avant de remettre le couvert, le combo nous propose un interlude instrumental au piano et violoncelle du plus bel effet (A Bunch of Roses With Thorns) qui laisse le champ libre au talent des deux musiciens classiques.

Atypique, libre de toutes convenances, affranchi du main Stream, ce premier opus est une franche réussite pour qui aime les musiques assez expérimentales et estampillées cocorico de surcroît.

 


Tracklist :

1. Athens
2. Cancel The apocalypse
3. Candlelight
4. Planes And bombs
5. Children
6. A Bunch Of Roes With Thorns
7. The Things That Can Never Be Done
8. Bad Boxer Part 1
9. Bad Boxer Part 2
10. We Where Young

Related posts

CREMATIONS – Dissolution Of Balance

Victorien

10 YEARS – (how to live) AS GHOSTS

Stephan Birlouez

SUFFOCATE FOR FUCK SAKE – Fyra

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.