Among The Living
Chronique Album

CELKILT – The Next One Down

CELKILT - The Next One DownCELKILTThe Next One Down

Sortie 29 Mai 2020

Iain Alexander Marr : bagpiper/whistler
Drik MacWater : Bass, Banjo
Ana MacFive : Fiddle
Titou MacFire : Guitar, Vocals
Rems MacGround : Drums, Bodhran


Septième opus du quintet de CELKILT, The Next One Down est une nouvelle pièce festive, toujours ancrée dans une tradition folk celtique à la fois ambitieuse et terriblement efficace.
Avec The Next One Down les français franchissent une étape supplémentaire dans la qualité des compositions proposées.
Enregistré en trois pays différents (Italie, France et Suisse), le quintet pousse l’exploration des sonorités celtiques en y incorporant les textures de chacun de ces endroits.
Ouvrant sur le titre éponyme de l’opus, les CELKILT nous livrent une entrée en matière bien rock et catchy comme à leur habitude, l’esprit du live habitant la compo. On reste malgré tout dans un rock classique et plutôt mainstream.
Changement de ton avec The Best I Can, beaucoup plus inscrit dans l’esprit punk celtique que l’on aime tant chez le groupe. La flûte du nouvel arrivant, Iain Alexander Marr fait mouche.


CELKILT - The Next One Down


Les variations sont nombreuses sur cet album. Les ambiances sont variées, comme avec ce People Are Crazy et sa touche reggae terriblement groovy et catchy sur lequel le Violon d’Ana fait des merveilles, ou encore avec le poignant Carry On.
Laissez-vous emporter par l’esprit de la fête avec Their Wasabi, compo instrumentale qui fait un bien fou, particulièrement en ce moment.
La voix de Titou sonne toujours aussi juste et donne le frisson. Accompagnée de chœurs bien à propos comme sur The Road That Takes Me Home, elle se bonifie avec le temps.
Au final, The Next One Down sonne plus « World » que son prédécesseur Stand (2017), et s’émancipe un peu de sa prépondérance celtique et de son rock brut, ce qui ne plaira pas forcément aux fans du genre. The Next One Down est assurément un album qui marque un changement notable dans l’approche musicale de CELKILT. Mais une chose est sûre, c’est que les compos sont une fois de plus taillées pour vous faire remuer votre arrière-train dans les pits.


 

Related posts

SIMO – Let Love Show The Way

Stephan Birlouez

KADINJA – Ascendancy

Byclown

CANCEL THE APOCALYPSE – Our Own Democracy

Byclown

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.