Among The Living
Chroniques Albums

DEATH ANGEL – The Bastard Tracks

Death Angel
DEATH ANGEL
The Bastard Tracks

Sortie le 26 novembre 2021

Rob Cavestany – Guitare solo, chœurs
Mark Osegueda – Chant
Ted Aguilar – Guitare rythmique, chœurs
Will Carroll – Batterie
Damien Sisson – Basse

Enregistré lors de la performance de Death Angel au Great American Music Hall de San Francisco en mai 2021, The Bastard Tracks est le résultat d’une performance live sans public diffusée dans le monde entier, en direct.  Mark Osegueda (chant) s’est attelé à la tache devant l’impossibilité de jouer en live pour lui qui a une vie définitivement orientée autour de la scène.
Plus qu’un simple live, la tracklist est le grand intérêt de cette galette, livrant un set composé de titres qu’ils ne jouent quasiment jamais en live.

On peut dire que cette setlist issue des faces B du groupe, plongeant au plus profond des méandres de leur discographie (9 albums studio depuis 1987), nous livre quelques belles pépites comme Guilty Of Innocence, Why You Do This (Frolic through the Park 1988) ou encore Lord Of Hate (Killing Season 2008). A noter l’absence de titres issus de  l’albums The Ultra-Violence ou encore Act III représenté uniquement par The Organization , albums déjà bien servis en live il est vrai.


death angel


Un beau défi.

La carrière du groupe est bien survolée ici, jusqu’au final sur l’excellent et dévastateur Alive And screaming issu du non moins bon Humanicide (2019). Perso je me suis régalé, même si ce live qui ne sonne pas très « live » peu paraitre un peu frustrant, à réentendre des titres qui étaient un peu sorti de mon écoute à l’image de The Evil Divide.
DEATH ANGEL a mis à profit cette période de frustration live, et ce de très belle manière. Au-delà d’être un album « pour attendre », c’est surtout une façon de se replonger dans l’histoire de DEATH ANGEL de la meilleure manière qu’il soit. De l’aveux de Rob Cavestany (guitare), il a dû réapprendre à jouer la plupart des titres. Beau défi dont beaucoup de groupes devraient s’inspirer.


Tracklist :

Lord Of Hate
Where They Lay
Why You Do This
Fallen
Absence Of Light
The Organization
Execution / Don’t Save Me
Succubus
It Can’t Be This
Let The Pieces Fall
Faded Remains
Volcanic
Falling Off The Edge Of The World
Guilty Of Innocence
Alive And Screaming

 


Related posts

Motionless In White – Graveyard Shift

Stephan Birlouez

DORDEDUH – Har

New Wire

HYRGAL – Hyrgal

New Wire

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.