Among The Living
Chronique Album

DEATH WHORE – EP

DEATH WHORE – EP
DEATH WHORE
EP

Sortie le 10 Avril 2020  – auto production

Fabien W Furter : Vocals, guitar
Pat Mulot : bass, backing vocals
Pierre Schaffner : drums, backing vocals

Bandcamp


Si la violence pouvait prendre vie à travers la musique, elle le ferait très probablement via le 1er EP de DEATH WHORE. A partir de ce constat, deux choix s’offrent à nous. Fuir évidemment, devant ce déferlement de colère, ou s’y engouffrer pour y découvrir toutes les subtilités et le plaisir libérateur que procure l’écoute des poutres lancées en pleine face par le trio Nancéen.

« Prey » ouvre le bal, mais un bal où le mosh, le blast beat et la sauvagerie vont régner en maître. Les 7 titres de DEATH WHORE sont à la croisée du death, du grindcore et d’un hardcore teigneux au possible. Ces divers influences combinées ensemble font évidemment très mal et rappellent par moment la rage et la fougue de NAILS. Le morceau « Deceiver » joué à 100  à l’heure, véritable uppercut de cet EP va clairement lorgner du coté du quatuor Californien.

Cependant, ça serait mal juger la musique de DEATH WHORE, qui sait se montrer plus lourd, plus technique, plus « death » avec le morceau qui porte si bien son nom « Violence ».

Il n y a pas de mystère, ce premier EP est un véritable tour de force, une démonstration de brutalité pure, qui vient distribuer des mandales plus vite qu’un Steven Seagal sous stéroïde .

Vivement la suite !


Tracklist :

Prey
Deceiver
One knife, one cut
Guilt has gone
Violence
Be drowned if I sink
I’m into murders

 

Related posts

THE WOODEN PEARLS – Strip Me Loud

Stephan Birlouez

ULTRA VOMIT – Panzer Surprise

Emmanuelle Neveu

THE NIGHT FLIGHT ORCHESTRA – Amber Galactic

Byclown

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.