Among The Living
Chronique Album

DELIVERANCE – Holocaust 261-46

DELIVERANCE - Holocaust 261-46

DELIVERANCEHolocaust 261-46

Sortie le 21 Février 2020

Pierre Duneau : Chant
Etienne Sarthou : Guitare
Sacha Février : Basse
Fred Quota : Batterie

Trois ans après CHRST, DELIVERANCE refait parler de lui avec un Holocaust 261-46 surprenant, poussant dans ses retranchements les approches du Death développées précédemment par le combo.
Avec une personnalité bien affirméé, le quatuor explore les contrées d’un Black metal très heavy, voire même ralenti, accompagné de sonorités aériennes et mélodiques qui font de cet opus une brillante réussite.
DELIVERANCE casse les codes, imposant un style « post » de nombreuses influences, et mêlant savamment les genres (Doom, Black, sludge, post rock) avec une ligne directrice résolument noire.

La noirceur est bien le ciment du groupe. Impossible de ne pas plonger dans une profonde introspection avec Holocaust 261-46, bercé par le chant guttural et litanique de Pierre Duneau (Memories Of A Dead Man) accompagné des guitares envoûtantes d’Etienne Sarthou (AqME), les deux initiateurs de DELIVERANCE.
Avec 6 titres et 50 minutes au compteur, Holocaust 261-46 est un monument composé de blocs massifs (le titre le plus court fait plus de 7 minutes) et tous remarquables.



Ouvrant sur un Saturnine qui pose d’entrée de jeu l’ambiance bien noire de l’opus avec des textes sans ambiguïtés (« I Have Crucified My Own Father »), on est directement écrasé par la partie rythmique ultra massive imposée par Sacha Février (basse) et Fred Quota (batterie).
Le chant de Pierre Duneau est la pièce maitresse que l’ensemble des musiciens servent sans faillir, imposant une atmosphère lourde et ténébreuse.
Avec God In Fur, on goûte à une des variations omniprésentes sur l’opus. A la limite du death, le rythme accélère pour retomber avec l’excellent The Gyres qui nous offre des parties aériennes presque atmosphériques.
Même traitement avec Holocaust For The Oblate, projection de PINK FLOYD en Black Metal, une des pièces centrales de l’œuvre.
Superbe opus que cet Holocaust 261-46 livré par DELIVERANCE. Un album inspiré et indispensable à tout fan de Black Metal avant-gardiste. Ténébreux, dérangeant, dépressif, et terriblement beau.


TRACKLIST
 01. Saturnine
 02. God In Furs
 03. The Gyres
 04. Sancte Iohannes
 05. Holocaust For The Oblate
 06. Makbenach


Related posts

BLACK STONE CHERRY – BLACK TO BLUES – Vol. II

Paa Skaal

GBH – Momentum

Yann Fournier

BENIGHTED – Necrobreed

Byclown

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.