Among The Living
Chronique Album

DOLD VORDE ENS NAVN – Gjengangere I Hjertets Mørke

DOLD VORDE ENS NAVN - Gjengangere I Hjertets Mørke
DOLD VORDE ENS NAVNGjengangere I Hjertets Mørke

 

Label : Souseller Records

Date de sortie : 13 septembre 2019

Haavard – Guitars
Vicotnik – Vocals
Cerberus – Bass
Myrvoll – Drums

 

Dold Vorde Ens Navn est ce que l’on peut appeler communément un super groupe. On a droit au retour de Haavard le cofondateur de Satyricon et membre des débuts d’Ulver à savoir guitariste sur les trois premiers albums. A ses côtés nous retrouvons Vicotnik au chant issu de Dødheimsgard et Ved Buens Ende, Cerberus au poste de bassiste et ancien membre de Dødheimsgard. Et pour couronner le tout Myrvoll de Nidingr vient s’inviter à l’ensemble. Le combo nous vient directement d’Oslo.

Gjengangere I Hjertets Mørke” est un EP composé de quatre morceaux pour une durée de vingt minutes environ. Il existe en support vinyle, cassette, CD et digital. Sa sortie remonte au 13 septembre 2019 via le label hollandais Soulseller Records. Musicalement parlant nous avons face à nous un black metal très diversifié car on y retrouve aussi des touches punk  voire heavy/thrash par instants.

Den ensomme dod” débute les hostilités avec une énergie assez punk de prime abord. Le riff possède à un moment aussi une coloration thrash qui pourrait éventuellement faire songer à Slayer puis un changement d’ambiance intervient en plein milieu du morceau. Un solo y fait même interruption sans prévenir. Le chant clair sur cette piste est de très bonne facture. “Drukkenskapens Kirkegard” nous présente un Vicotnik au meilleur de sa forme c’est à dire qu’on peut attendre de lui des vocaux bien hallucinants.


DOLD VORDE ENS NAVN - Gjengangere I Hjertets Mørke


Vitnesbyrd” possède cet aspect atmosphérique rafraîchissant propre au black metal norvégien des années 90 et peut se concevoir de plus comme un morceau dans la veine de ce que propose habituellement Dødheimsgard. La touche expérimentale y est déterminante et cette faculté déconcertante de composer des riffs mélodiques de la part de Haavard nous comble ici surtout pour les parties acoustiques son point fort déjà à la grande époque d’Ulver. “Blodets hvisken” clôture ce mini album de toute beauté. La production se révèle efficace et bien approprié à leur musique. Il est à noter l’utilisation de leur langue d’origine pour l’écriture de toutes les paroles. 

En définitive Dold Vorde Ens Navn nous a concocté un solide premier mini-album. On peut très légèrement rester sur sa faim de par la relative courte durée. Qu’à cela ne tienne le groupe semble être  actuellement à la moitié de la composition de leur premier album à venir. Et très visiblement un nouveau label devrait s’occuper du collectif.

Tracklist 
Den ensomme dod
Drukkenskapens Kirkegard
Vitnesbyrd

Related posts

Conférence de presse Papa Roach pour la sortie de leur nouvel album FEAR

Stephan Birlouez

FREEDOM CALL – Master Of Light

Byclown

Caligula’s Horse – In Contact

Byclown

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X