Among The Living
Chronique Album

DROWNING/MISGIVINGS – Requiem For Gods Perdition

DROWNING/MISGIVINGS - Requiem For Gods PerditionDROWNING/MISGIVINGS - Requiem For Gods Perdition


DROWNING/MISGIVINGSRequiem For Gods Perdition

Sortie : environ octobre 2016


Le principe des splits est souvent bien judicieux. Il s’agit en règle générale de regrouper deux groupes ayant la même vision de la musique. Il est très pratiqué dans le petit monde du grind core ainsi que le black metal. Ici il s’agit de death metal sombre, evil et authentique. C’est à dire celui qui respecte à la lettre les règles édictées par les groupes des années 90. Drowning dont la date de formation remonte à 1996 a eu l’occasion de sortir deux albums studios : “Age Old Nemesis” sort en 2002 puis c’est le tour de “Apocalypse Unsealed” de paraître trois années après. Le death metal pratiqué par les parisiens puise son inspiration dans des formations telles que Angelcorpse, Morbid Angel ou encore Krisiun pour l’intensité distillée au cours des deux pistes proposées. Il se veut donc bien lourd et sombre. Les vocaux respirent la haine. L’énergie qui émane de ces deux morceaux est excellente. Les amateurs de brutalité vous s’y retrouver aisément. Un bon retour sur le devant des projecteurs pourrait-on dire.
Misgivings s’est formé en 1991 et possède trois démo à son actif : “Time Decomposed” paru en 1996, puis “Prophetic Redemption” en 2001 et “Masquerading As God” en 2006. Il nous vient directement de Seine et Marne. Le combo a fait par la suite un bon break de presque dix ans. Et les choses sérieuses redémarrent donc avec ce split partagé avec Drowning donc. Ce vinyle intitulé “Requiem For Gods Perdition” est paru fin 2016 via le label légendaire Osmose Productions. Nous avons face à nous un death metal bien technique On peut remarquer quelques touches thrash bien incorporées.
Les riffs se veulent accrocheurs écrasants au possible et la voix est typiquement gutturale. Les blasts sont légions. Leur musique se révèle bien chaotique. On peut songer tout bonnement à Deicide, Vital Remains ou encore Hate Eternal.

En résumé ce split nous permet de découvrir ou redécouvrir deux groupes ayant une très bonne approche de leur death metal avec un même désir : leur attachement aux groupes des années 9O. Osmose a visé juste en nous proposant cette galette bien calibrée. La qualité de ce split est au rendez-vous. On peut espérer une poursuite de leurs carrières respectives avec de nouvelles compositions à venir sur un support de plus longue durée. “Requiem For Gods Perdition”  est donc destiné comme vous l’aurez bien cerné aux fans du metal de la mort qui envoie du bois tout simplement. Hail Drowning et Misgivings !
 
 

Tracklist
Drowning
As Sure As Serpents Huss
Slaughter Ceremony
Misgivings
Ex Profundo Inferi
Yezzidis (The dark Cult Of Melektans)


Related posts

UNCUT –  From Blue (EP)

Stephan Birlouez

BLACK STONE CHERRY – Black To Blues (EP)

Stephan Birlouez

THE NIKA RIOTS – Set  Fire EP

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X