Among The Living
Chronique Album

ELEPHANT TREE – HABITS

ELEPHANT TREE - Habits

ELEPHANT TREE – Habits

Sortie le 24 Avril 2020 – Holy Roar Records

Bandcamp

Jack Townley: guitar / vocals
Peter Holland: bass / vocals
Sam Hart: drums
John Slattery: guitar / synth

 


Imaginez un univers parallèle où les voyages dans le temps sont possibles. A bord d’un majestueux voilier de space opéra au design très 70’s, KYUSS et PINK FLOYD se rencontrent. Cette fusion aussi improbable que délicieuse, donne naissance à ELEPHANT TREE, quatuor (des fois plus) venu de Londres. Bien qu’ils  n’en soient pas à leur coup d’essai avec «Habits » puisqu’il s’agit de leur troisième album, l’immense virage qu’ils ont pris, mérite de plus amples explications. Prenez place à bord du vaisseau ELEPHANT TREE, détachez vos ceintures et préparez vous à un voyage où le temps, l’espace d’un instant, a décidé de prendre son temps, pour tisser la fresque musicale des Londoniens.

Un voyage qui aura pris quatre ans, considérable dans l’existence d’un groupe qui remonte à 2013. Dès « Wake.Repeat » que ne pourrait renier PINK FLOYD, nous sommes déjà sur le départ,  pour nous laisser emporter par ce riff de guitare lourd et monolithique du morceau « Sails » magnifié par une voix planante, véritable invitation pour notre cerveau à quitter ces contraintes éreintantes que sont notre corps et l’apesanteur afin entreprendre une odyssée qui se poursuit sur « Faceless » et « Exit The Soul ». Nos paupières sont closes, notre corps inerte et notre esprit se laisse porter sur cette autoroute stellaire tracée avec une délicate aisance par ELEPHANT TREE.


ELEPHANT TREE - Habits


Soudainement, tout semble se figer. Un moment précieux, fragile et sublime, apparait sur l’acoustique de « The Fall Chorus ». L’horizon de dessine au loin,  afin de laisser notre esprit s’émerveiller face à la vue d’un lever de soleil au-delà de l’atmosphère terrestre. Le monde caressé par la lumière, qui s’éveille devant nous et le temps qui reprend son insatiable course, étendant ses ailes immenses sur l’univers tel un aigle majestueux traversant les ciels des quatre continents. 

L’excursion reprend de plus belle avec « Bird » mais dans une atmosphère différente,  plus psychédélique, les guitares se font plus aériennes, comme si elles essayaient de ralentir cette expédition et son inévitable fin. Cette sensation s’amplifie sur « Wasted » avec ses parties vocales hypnotiques avant de trouver son achèvement sur le magistral « Broken Nails » qui vient conclure ce  voyage en une chute ,qui si elle n’est pas à prendre  au sens littéral du terme, transforme le navire ELEPHANT TREE et ses rêves d’évasion en une étoile filante qui vient embraser la voie lactée d’une dernière lueur fulgurante avant de disparaître dans cette dernière traversée vers le vide sidéral et son silence absolu,  le silence de la réalité.


Tracklists :

repeat
Sails
Faceless
Exit the soul
The fall chorus
Bird
Wasted
Broken nails

 

 

 

 

Related posts

IN VOLT – Free

Stephan Birlouez

DEFEATER – Abandoned

Stephan Birlouez

ENVY– The Fallen Crimson

Victorien

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.