Among The Living
Chronique Album

ENEPSIGOS – Wrath Of Wraths

ENEPSIGOS - Wrath Of Wraths

ENEPSIGOSWrath Of Wraths

Date de sortie 27 mars
W.I.T.H.R : Chant
Thorns : Batterie
Rituul : Guitare

 


Et si on parlait d’un nouveau super groupe aujourd’hui ? Un de ceux qui a marqué beaucoup de points depuis leur premier album. Voici donc ENEPSIGOS. Il s’agit d’un groupe de black metal norvégien chargé d’une bonne actualité. En effet, il sort ce 27 mars son deuxième album intitulé “Wrath Of wraths“. Pour revenir aux sources sa date de création remonte à 2016. Il fut mis en place par W. I. T. H. R le chanteur et Thorns à la batterie. Le chanteur est membre des excellents Nordjevel et aussi Svartelder. Et le batteur est issu de Blut Aus Nord et Frostmoon Eclipse. Déjà énoncé comme tel le line-up vend du rêve c’est certain. Straff les accompagne au commencement à la guitare et à la basse. Ils ont sorti sous cette forme de trio un premier album “Plague of Plagues” remarquable en janvier 2017. Puis un changement de line up est intervenu. Exit Straff et bienvenue à Rituul. Toujours aussi sombre que sur le premier opus cette nouvelle galette est bien surprenante à des égards. On débute avec “Shields of Faith“. Les vocaux de W. I. T. H. R sont tout bonnement démoniaques et du meilleur effet.

Atmosphérique par instants ? C’est plutôt le maître mot qui en découle et la musique se veut d’une grande violence. On peut ressentir comme un aspect intense et sans répit : extrême en un mot. On songe comme une attaque directement dès la première écoute. Les blast-beats en témoignent largement et savent être utilisés à bon escient. “Seventh seal” est plus lent globalement avec des variations tout de même. Un sample y est utilisé sur celui-ci. On peut déceler une coloration death metal au niveau du son des guitares mais il s’agit de black metal soyons clair là dessus.
The whole is the tTmple” revient sur un tempo bien rapide. Il y a aussi un sample d’une femme qui hurle vers la fin du morceau. D’excellents soli sont à noter dessus. La cover est vraiment superbe.
Le design est très précis et cela constitue un atout supplémentaire indispensable en 2020. La production se veut puissante. Elle est signée Necromorbus. Le mixage et le mastering ont donc été effectué par Tore Stjerna.
Le travail au niveau des guitares est juste énorme. L’album se clôture sur le morceau le plus long à savoir “Water and flesh“. Les compositions sont relativement longues : on se retrouve avec des durées oscillant le plus souvent entre six et neuf minutes excepté pour “Confess” qui dure presque cinq minutes. L’intensité est le second maître mot qui ressort de l’écoute approfondie de cette galette. “Cups of Anger” nous permet d’apprécier des chants grégoriens très bien intégrés au titre. Une violence  réelle et bien palpable se déploie sur cette piste tout particulièrement et une atmosphère particulière s’immisce dans le morceau. “Confess” est une piste à écouter en priorité. Au niveau des lyrics nous naviguons au beau milieu de thématiques assez traditionnelles comme le satanisme et l’occultisme.

En définitive ENEPSIGOS a réussi à s’imposer avec ce deuxième album et frapper vite et fort. On ressent une vraie nécessité de placer la barre haut avec ce deuxième opus. Avec un album de cet acabit le groupe pourrait bien voir ses efforts récompensés très rapidement. Et visiblement le groupe compte effectuer des concerts pour parfaire le tout.


TRACKLIST
Shields of faith
Confess
Seventh seal
The whore is the temple 
Cups of anger

Water and flesh


 

Related posts

VICIOUS RUMORS – Live You To Death

Stephan Birlouez

ARTILLERY – Penalty By Perception

Stephan Birlouez

NAILS – You’ll Never Be One Of Us

Byclown

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.