Among The Living
Chroniques Albums

EUROPE – War Of Kings

Europe - War of KingsEUROPEWar Of Kings

Joey Tempest – chant
John Norum – guitare
John Levén – basse
Mic Michaeli – clavier
Ian Haugland – batterie

 

 

 

 

 

 


EUROPE nous livre ici un War of Kings, successeur du très bon Bag of Bones sortit en 2012 (et pour lequel je vous invite vivement à jeter une oreille dessus si cela n’est pas déjà fait), qui est déjà  dans les bacs depuis le 2 mars dernier.
Dès l’ouverture sur le titre éponyme de l’opus, War of Kings, on remarque que la voix de Joey est posée, chaude, résolument plus brute et teintée d’accent blues. On est clairement dans la continuité de Bag Of Bones, avec un hard rock bien pétant et très seventies. Les influences sont aussi marquées, avec une pointe de Deep Purple, un soupçon de Led Zep et de Black Sab, mais toujours avec une griffe bien à eux. Parfois même, la voix de Joey rappelle celle d’un Ronnie James Dio.
Le deuxième titre est du même acabit, il pète vraiment. La production est de qualité, la présence d’orgue donne une dimension oldies du meilleur gout car toujours moderne.
On se laisse facilement embarquer dans l’aventure avec ce troisième titre d’un rock bien ficelé et juste. Joey pose sa voix, bonifiée avec le temps comme un bon vin, sur des compos bien en place et exécutées par des zicos de haute volée comme John Levén à la basse et encore l’excellent John Norum à la guitare.



Un titre comme Light me up est parfaitement révélateurs du degré de maturité qu’a atteint le groupe. Bluesy à souhait, mixant au mieux leurs influences sans jamais tomber dans le plagiat facile, ce titre vous secoue la pulpe.
Alternant les expériences, ils grooveront sur Nothin’ to ya, nous botteront le cul avec Hole in my Pockets, nous feront chavirer avec Angels, pour finalement nous finir avec un Vasastan instrumental tout bonnement dopé au feeling.
Ce qui ressort de l’écoute de ce nouvel album d’EUROPE, c’est qu’ils ont réussi à mettre une touche de fraicheur et de modernité dans des titres très orientés seventies aux influences bien ancrées. Une galette inspirée qui, nul doute à cela, trouvera naturellement un franc succès auprès des adeptes d’un genre indémodable et si bien interprété.
Un opus remarquablement maitrisé par une bande de zicos dont la patine du temps à bonifiée leurs créations. Ne sombrant jamais dans la redite facile et la démonstration, ce War Of Kings est juste un album incontournable et classieux que toute discothèque qui se respecte devrait contenir.

Pour info EUROPE sera en concert avec SCORPIONS le 24 Novembre prochain.

 

Related posts

LOATHE /  HOLDING ABSENCE  – This IS As One (EP)

Stephan Birlouez

No Bragging Rights « Cycles »

Stephan Birlouez

WHILE SHE SLEEPS – Sleeps Society

Stephan Birlouez

1 commentaire

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.