Among The Living
Chronique Album

EYE FLYS – Tub Of Lard

EYE FLYS – Tub Of Lard
EYE FLYSTub Of Lard

 

Sortie le 20 Mars 2020 via Thrill Jockey Records

 Jake Smith: Vocals / Guitar

Patrick Forrest: Drum

Spencer Hazard: Guitar

Kevin Bernsten: Bass

Bandcamp


La moindre des choses que l’on puisse dire à propos de EYE FLYS, c’est qu’ils ne chôment pas ! Formé début 2019 (avec des membres de FULL OF HELL, BACKSLIDER, TRIAC) ils sortent un EP dans la foulée (« Context ») et reviennent déjà avec un premier album, pas plus mal pour nos esgourdes !

Le quatuor pratique un hardcore/noise rageur, « straight to the point » (10 titres, 26 min !), frappe fort et juste là où il faut. Il faut dire que le premier titre « Tubba lard »  vous donne immédiatement l’envie de headbanguer sévère grâce à ces riffs de guitares incisifs, coupés à la serpe et qui sont l’un des gros points fort de l’album. Je pense notamment au morceau « Not Ready for Tomorrow » dont la très courte intro rappelle un certain « 43% burnt » de DILLINGER ESCAPE PLAN, riff très hardcore/mathcore, bien 90 dans l’esprit, jouissif et efficace !


EYE FLYS – Tub Of Lard


La basse vrombissante et écrasante, vient donner un aspect « noise crasseux » (« Guillotine »). La partie vocale n’est pas en reste non plus. Éraillée, elle vient surtout vous cracher à la gueule une colère que je ne qualifierai pas de noire mais plutôt de vindicative, du genre à vous faire perdre quelques dents dans le caniveau.
Le visuel de la pochette résume très bien la musique de EYE FLYS.  Des poubelles, un  baril au contenu suspect et très certainement nauséabond, lugubre au possible, et surtout bien crasseux. Une crasse dégoulinante, qui vient s’insinuer par tous les ports de votre peau  et qui au-delà de vous faire sentir abjecte et méprisable, vous amène tête baissée dans ce cloaque sonore qu’est  « Tub Of  Lard ».


 Tracklist :

Tubba Lard
Guillotine
Predator and prey
Not ready for tomorrow
Reality tunnel
Nice guy
Chapel perilous
Extraterrestrial memorandum
BLS
Perception is gamble

 

 

 

Related posts

BEARTOOTH – Agressive

Marc Richard

FOREVER STILL – Breathe In Colours

Stephan Birlouez

HAMMERS OF MISFORTUNE – Dead Revolution

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.