Among The Living
Chroniques Albums

FISHING WITH GUNS – Under The Silver Lake (EP)

FISHING WITH GUNS – Under The Silver Lake
FISHING WITH GUNS
Under The Silver Lake (EP)

Sortie le 17 septembre 2021

Inigo : Chant
Fred  : Batterie
John  : Basse
Christophe : Guitare
Mickey : Guitare


Bel effort brutal que ce dernier EP de FISHING WITH GUNS, œuvrant dans un Metalcore efficace et brut. Les Parisiens reviennent après 4 ans d’absence avec un Under The Silver Lake taillé pour malmener vos cervicales en concert (et pas que…).
Avec 5 titres et 21 minutes au compteur, entre lourdeur et uppercuts musicaux, FISHING WITH GUNS nous livre un panel plutôt large de sa capacité à offrir des titres riches à l’image de Homeless Ghost et ses digressions Post Hardcore/Rock.
L’ouverture du méfait avec Beware The Dog Killer, et ses riffs Thrashisant du meilleur effet, annonce d‘entrée de jeu la couleur. La puissance et la hargne, entre autres portées par le chant massif d’Inigo, scotchent d’emblée l’auditeur avec ce côté heavy hyper prononcé.
Même topo avec Owl’s Kiss, qui plonge ses racines dans un terreau définitivement Heavy auto défini comme du Hardcore N’Roll pachydermique.


fishing with guns

 


FISHING WITH GUNS s’est enrichi au fil des line-ups et du temps.

Changement de décor (on reste dans du brutal quand même hein) avec le titre éponyme de l’opus. Le propos prend de la hauteur avec un chant clair donnant la réplique au growl, et des guitares incisives, délicieusement Thrash. Un Must !
J’aime particulièrement cette direction, qu’ils poursuivent sur le titre final I am Your Rebellion, laissant définitivement un goût de trop peu.
Enregistré à Paris dans le studio de Francis Caste et sous sa direction, FISHING WITH GUNS s’est donné toutes les chances pour nous livrer un produit de grande qualité.

Ayant laissé de côté leur accroche Stoner des précédents opus, gardant l’esprit brutal du groupe, FISHING WITH GUNS s’est enrichi au fil des line-ups et du temps. Aujourd’hui, avec Under The Silver Lake, le quintet revient en grande forme et devrait, ce serait mérité, trouver le succès qui lui est dû.


Related posts

ARCHITECTS – All Our Gods Have Abandoned Us

Byclown

GRAND MEDIA BLACKOUT – Grand Media Blackout

Stephan Birlouez

7 WEEKS – Sisyphus

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X