Among The Living
Chroniques Albums

FOREST POOKY – Cover Stories

FOREST POOKY – Cover Stories
FOREST POOKY
Cover Stories

Sortie le 1er Juin 2021 via Kicking Records


Forest nous livre une belle histoire. 

Très beau projet que celui de FOREST POOKY avec ce Cover Stories collaboratif né en plein confinement et idéal pour prendre la clé des champs.
Forest Pooky s’est lancé dans une série de 12 reprises acoustiques qu’il a interprétées et enregistrées afin de les envoyer à des amis rencontrés sur la route ces 20 dernières années pour qu’ils les arrangent à leur sauce avec une deadline d’un mois.
Le résultat est une réussite à bien des égards. De NADA SURF à Elvis Presley, en passant par Springsteen, Bowie, TEARS FOR FEARS et d’autres, l’artiste s’est fait un plaisir avec son pote Alex Borel (ingé du son) en autant de reprises qu’ils ont enregistrées dans une chambre. 

On y retrouve les arrangements d’un Franck Turner (toujours aussi créatif et surprenant) sur un Atlantic City de Springsteen qui prend ici une tout autre dynamique, ou ce Space Odity de Bowie avec Chris Gordon aux commandes et encore ce très beau Ain’t No Sunshine de Bill Withers, arrangé par Stephan Bertholio.


Forest Pooky


Cover Stories est un bel opus à prendre comme on parcourt un album photo.

Il faut lire les textes qui accompagnent chaque reprise, ouvrant des fenêtres sur des situations que Forest a vécues et qui viennent teinter un peu plus profondément les titres par ses souvenirs parfois douloureux. Ecoutez-moi cette superbe reprise de Tears For Fears avec un Mad World qui prend une tout autre dimension en lisant les circonstances qui ont amené Forest à faire cette reprise.
Impossible de rester impassible à l’écoute d’un album aussi fédérateur représentant si bien l’esprit de la musique : le partage.

Forest est un artiste complet et accompli, de ceux qui croquent la vie à pleine dent et nous livrent des productions généreuses. 
Cover Stories est un bel album à prendre comme on parcourt un album photo, au fil des tranches de vies qui défilent au rythme d’un road movie sans fin. C’est une véritable bouffée d’air frais que nous offre Forest, on se laisse happer par ses souvenirs pour finalement y coller les nôtres.


Fruit Fly (NADA SURF) – Mathieu Zuzek
When I Move DAG NASTY – Frederic Measson
Atlantic City BRUCE SPRINGSTEEN – Franck Turner
You’re Welcome LIN MANUEL MIRANDA – Fred Norguet
Life On Mars DAVID BOWIE – Raphaël Cartellier
Space Oddity DAVID BOWIE – Chris Gordon
Fireman JAWBREAKER – Peter Black & Jay Whalley
Love Me Tender ELVIS PRESLEY – René Van Der Zee
Alison’s Starting To Happen LEMONHEADS – Dani Llamas
Ain’t No Sunshine BILL WITHERS – Stephan Bertholio
Mad World TEARS FOR FEARS – Alexandre Borel
Capsized SAMIAM – Ritchie Buzz 


 

Related posts

COILGUNS – Watchwinders

Le Masc

VENUES – Aspire

Stephan Birlouez

DOLLAR SIGNS – Hearts Of Gold

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X