Among The Living
Chroniques Albums

GRAND MEDIA BLACKOUT – Grand Media Blackout

GRAND MEDIA BLACKOUT – Grand Media Blackout

Sortie le 24 novembre 2016

Charlie Fabert : Guitare
Gus Monsanto : Chant
Philippe Dandrimont : Basse
Guillaume Pihet 
: Batterie

 

 

Quoi de mieux pour effacer les affres d’un réveillon bien arrosé que de commencer l’année par un revigorant opus agissant comme une cure de détox ? Avec GRAND MEDIA BLACKOUT vous tenez votre remède à la gueule de bois.
Pour ce faire, Charlie Fabert (ayant tenu la 6 cordes avec Fred Chapellier), guitariste talentueux, s’est entouré de 3 musiciens de haute voltige pour fonder cet incontournable GRAND MEDIA BLACKOUT.
Distillant un « classique Rock » (même si la classification est réductrice) teinté de blues et de diverses sonorités issues des influences variées des lascars, GMB nous livre ici un opus remarquable à plus d’un titre.

Pétrie d’influences très 70 ‘s, le quatuor fait du neuf avec du vieux, chaussant les bottes usées de leurs pères (Jimmy Page, Glenn Hugues, Plant, et autres) pour revisiter le genre en y incluant quelques variations Jazzy comme sur le délicieux Faith, agrémenté de chorus féminins. Ils revisitent sans (pour autant le révolutionner) le genre, qu’on se le dise ! Mais au final est-ce l’essentiel ?



La voix de Gus Monsanto (Adagio) est cristalline et colle parfaitement au sujet. Ecoutez-moi son interprétation de Downward Slope ou encore Time For Revelation sur lequel il excelle au même titre que Charlie Fabert qui y pose des parties guitares somptueuses.
L’atout majeur de cet album reste la qualité de ses musiciens, parfaitement en harmonie avec leurs compositions, ce qui donne cette texture si aérienne à l’ensemble.
S’en suivent deux titres, The Black Flask part 1 & 2, résumant parfaitement l’essence même des GRAND MEDIA BLACKOUT en faisant le lien entre le rock classique des 70’s et un prog classieux aux reflets de blues et de fusion.
On termine sur une note bien classique avec le très efficace I’m Back (Crawling Up Again) qui clôt l’album sur une tonalité bien rock ou la paire Philippe Dandrimont / Guillaume Pihet pose une rythmique en mode « cas d’école ».
Voilà une excellente découverte de cette rentrée, même si l’album est déjà dans les bacs depuis novembre. Il n’est jamais trop tard pour bien faire.


01 – You Can’t Quit Rock N’ Roll 
02 – Drugs And Pills 
03 – Time For Revelation 
04 – Faith 
05 – Never Came Back Home 
06 – Downward Slope 
07 – The Black Flask – Part 1 
08 – The Black Flask – Part 2 
09 – I’m Back (Crawling Up Again)


Related posts

CURRENTS – The Way It Ends

Stephan Birlouez

DEFEATER – Abandoned

Stephan Birlouez

MINISTRY – AmeriKKKant

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.