Among The Living
Chroniques Albums

HE IS LEGEND – Few

he is legendHE IS LEGEND – Few
Sortie le 28 avril 2017 via Spinefarm Records

Schuylar Croom – lead vocals
Adam Tanbouz – lead guitar
Matty Williams – bass
Denis Desloge – rhythm guitar, backing vocals

 

 

 

 

 


 

Cinquième opus des americains de HE IS LEGEND, Few signe le retour aux affaires de ce groupe très peu connu en nos contrées mais pourtant qui mérite le détour.
Naviguant sur une multitude de genres, définitivement logés dans la catégorie inclassable, les gus distillent un rock énergique et empreint d’émotions.
Avec Few ils reviennent avec un album fort et mature, qui ne peinera pas à trouver un public adepte de bon rock varié,  sensuel et contrasté.
Nul doute que le coté accrocheur de cet opus vient du fait qu’il soit hyper contrasté et varié. D’un titre à l’autre on passe d’ambiances résolument rock plutôt burné à d’autres plus aériennes.

Les compositions surprennent, vous interpellent, à l’image de Gold Dust et son intro Jazzy/Soul ouvrant sur un rock porté par la voix de Schuylar Croom qui fait des merveilles sur cet opus.
Calls In et Eastern Locust sont de parfaits exemples de la qualité du chant de Croom tant il influence la texture des morceaux.
Les émotions que le groupe fait passer dans ses compos sont à la mesure de la qualité de celles-ci.


he is legend


A l’image d’un titre comme Fritz The Dog qui résume à lui seul la folie qui peut habiter les gus, avec cette rythmique improbable qui parcourt le titre à la manière d’une rengaine aliénante.
L’album est équilibré, surprenant, et la section rythmique est plutôt du genre imparable. 
HE IS LEGEND jongle avec les émotions, passant de passages aériens à d’autres plus énervés voire carrément sombres comme sur Silent Gold. Les réminiscences d’un Soundgarden ne sont pas loin. On termine l’écoute sur une note dépressive avec The Garden. Heavy et noir, l’impression de folie est accentuée par le chant de Croom avec une intonation teintée de noir profond. L’ombre du Sabbath n’est pas loin.
Au final HE IS LEGEND nous livre ici probablement son meilleur opus, celui qui devrait lui ouvrir les portes du vieux continent et conquérir un public légitime.
Few restera une des très bonnes surprises 2017.

En concert le 2 mai 2017 aux Etoiles Paris


Related posts

GHOST – Meliora

Marc Richard

PARLOR: COMMENTS

Victorien

Faction S – Noyau dur

Yann Fournier

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.