Among The Living
Chronique Album

HOPESCURE – Nostalgia Pt.1

HOPESCURE - Nostalgia Pt.1

HOPESCURENostalgia Pt.1

Sortie le 21 Février 2020

ABRANTES Andy : Vocals + Piano
DIASIO Patrice : Bass
KLEIN Alexandre : Drums and Percussion

ROY Kevin : Guitar + Piano


Combo Franco-Luxembourgeois créé en 2016 par le line up actuel, HOPESCURE nous livre son premier effort Nostalgia Pt.1, naviguant dans les eaux claires d’un Rock progressif tinté de Metal.
N’étant pas un spécialiste du genre, je dirais qu’HOPESCURE se situe dans le périmètre d’un DREAM THEATER et MYRATH pour les quelques passages orientalisants. 
La première rencontre avec l’identité du groupe se fait avec le chant chaud d’Andy sur un Liar qui ouvre ce Nostalgia Pt.1 sur une note lyrique.

Musicalement, le combo maitrise vraiment son sujet, livrant des parties instrumentales de haut vol et plaçant la barre haut pour un premier opus.
Le deuxième titre est résolument plus Metal, à l’image de l’album à quelques exceptions près. Hate est un titre intense de plus de 7 minutes qui donne la mesure du niveau du groupe, et en particulier du jeu de guitare de Kevin.


HOPESCURE - Nostalgia Pt.1


En opposition, on trouve un titre comme Transition, instrumental qui incorpore un groove presque disco (on se croirait dans un épisode de Magnum) à des guitares massives et à une section rythmique qui ne l’est pas moins. Un titre comme celui-ci résume assez bien la qualité du jeu des musiciens.

La magie opère. La qualité du chant d’Andy est bien mise en valeur sur Love Pt.1, simplement accompagnée d’une ligne de piano avant d’être rattrapée par une orchestration aérienne du meilleur effet.
Même traitement avec Reflection, mais avec un mariage beaucoup plus massif, livrant un final heavy/prog monstrueux.
Plus classique mais pas moins impressionnant de virtuosité, Anger vient vous submerger de technicité alliée à une section rythmique puissante, collant parfaitement bien au sujet développé.

C’est une belle découverte que Nostalgia Pt.1 d’HOPESCURE. Pour un néophyte du genre comme moi, c’est un très bon moment passé en compagnie de ce premier album. A suivre de très près.


 

 

 

Related posts

EDGUY – MONUMENTS

Stephan Birlouez

NEW FAVOURITE – New Favourite (EP)

Stephan Birlouez

Blaze of perdition – The Harrowing of Hearts

New Wire

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.