Among The Living
Chronique Album

HUMAN IMPACT – Human Impact

HUMAN IMPACT – Human Impact

HUMAN IMPACTHuman Impact

13/03/2020 – Ipecac Records

Bandcamp

Chris Spencer : Vocals, guitar
Jim Coleman : Electronics
Chris Pravdica : Bass
Phil Puleo : Drums

 


Human Impact »… un titre qui sonne comme une bande son de film. Une Bande son 100% New Yorkaise, suintant la noise années 90, délivrée par la crème du genre. Je ne reviendrai pas sur le CV respectif des membres (UNSANE, COPS SHOOT COPS, SWANS.) ces noms ce suffisent à eux même et à attirer votre curiosité sur cet album qui mérite toute notre attention.
« Human Impact » sonne comme la traversée de quatre musiciens dans une ville dont ils connaissent jusqu’aux recoins les plus sombres et les plus glauques. Des hommes désabusés, vivant parmi tant d’autres dans une succession d’immeubles cachant la lumière du jour, dans une crasse citadine qui vient s’immiscer jusque dans les moindres recoins de votre corps (« November »).
Un fatalisme moderne et sans appel, miroir de notre ère froide et industrielle, qui cherche désespérément une cavité d’air pure sous des tonnes de bétons. Le duo basse/batterie contribue énormément à cette ambiance fin du monde. Le jeu est toujours juste,  fusionnel, venant renforcer le formidable savoir faire de
Jim Coleman et éclipsant presque par moment la guitare de Chris Spencer (« Protester »)


HUMAN IMPACT – Human Impact


L’album défile à une vitesse vertigineuse, prenant l’auditeur dans sa spirale noise/indu des bas fonds sans une seconde de lassitude. C’est l’un des gros points fort de ce « Human Impact », malgré sa teneur assez sombre, les écoutes s’enchainent avec aisance et sa conclusion n’en est que plus pertinente (« This Dead Sea ») ce dernier morceau résumant parfaitement l’essence musicale des New Yorkais.

Une B.O. pré apocalyptique, voilà comment résumer le premier album de HUMAN IMPACT. Vous savez ce fameux moment où l’on marche sur le fil du rasoir, juste avant la chute… ça ne vous rappelle rien ? A croire que le groupe a anticipé l’effondrement du monde moderne.


Tracklist :

 November
 E605
 Protester
 Portrait
 Respirator
 Cause
 Consequences
 Relax
 Unstable
 This Dead Sea

 


 

 

 

Related posts

LITA FORD “The Bitch is Back…. Live”

Stephan Birlouez

IRON BASTARDS – Cobra Cadabra

Stephan Birlouez

GANG – Live is all

Marc Richard

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.