Among The Living
Chroniques Albums

IMMOLATION – Acts of God

IMMOLATION - Acts of God
IMMOLATION
Acts of God

Sortie le 18 février 2022 via Nuclear Blast
 
Ross Dolan – basse, chant
Robert Vigna – guitare
Steve Shalaty – batterie
Alex Bouks – guitare
 

Les avantages d’être un vétéran sont connus et font bien souvent l’unanimité. En effet l’âge a pour objectif  d’apporter de l’expérience et bien plus encore dans certains cas à y songer : l’amitié est un vecteur concluant. Et cet onzième album en trente quatre ans en est le témoignage parfait. Il succède à « Atonement » paru cinq ans auparavant.
Il est sorti le 18 février via le label Nuclear Blast. Le packaging écriture, enregistrement, et tournées constitue le fil conducteur du groupe depuis que Ross s’est mis en contact avec Bob Vigna dans la fin des années 80. Cette collaboration est unique. Bob leur envoie une démo avec les guitares et une programmation de la batterie pour la petite histoire. IMMOLATION sort donc enfin son nouvel album studio. Les fans ont du se montrer très patients. Mais le jeu en vaut la chandelle, nulle doute à ce sujet. Toujours aussi anti religieux va-t-on se demander? Eh bien la réponse est plus qu’affirmative. Trente quatre année de bons et loyaux services à la cause du death metal sans compromis c’est méritoire et cela doit être salué.

Les riffs sont écrasants

D’emblée on peut noter que la production est superbe, la créativité au niveau du son est bluffante. On se dit qu’à ce stade la production tient du génie car elle colle à merveille au style pratiqué par le combo. Le mot clé concernant celle ci est sinistre. Au niveau du trackinglist chaque morceau est une pépite. Aucun morceau n’est à jeter ici. L’album « Shadows in the light » était un grand moment de leur carrière. Et bien là on marche sur ses plate-bandes. IMMOLATION possède un style unique dans la sphère du death metal qu’on se le dise. Le côté dissonant est tout bonnement fantastique et foudroyant. Les riffs sont écrasants, la batterie ne laisse aucun répit et les mélodies savent se tailler la part du lion.


Immolation


Les vocaux sont terrassants

Que dire de plus si ce n’est que la formule atteint une nouvelle fois des sommets. Ce nouvel album possède un son si sombre et puissant. On peut par instants resonger avec bonheur à des albums tels que « Close to a world below » ou encore « Harnessing Ruin« . Au niveau visuel Eliran Kantor nous propose une cover exceptionnelle. Paul Orofino et Zach Ohren se sont chargés de l’enregistrement du mixage et du mastering. Avec ses cinquante deux minutes au compteur et ses quinze pistes cet opus a le mérite d’être dense. Les New Yorkais nous livrent des morceaux d’une durée qui varient entre trois et quatre minutes. Ecoutez moi ces soli sortis de nulle part sur « Noose of Thorns« . « Abandoned » est une intro de toute beauté qui met directement dans le bain et « And The Flames Wept » est une outro qui clôture cette galette avec très grande classe. Technique sans excès et majestueuse leur musique se veut avant tout sombre et oppressante. Les accélérations et les dissonances sont magnificiées par cette production tellement adaptée. Le batteur Steve Shalaty sait doser ses blasts. « An act of God » et « Immoral Stain » sont des pistes à écouter en priorité. Les vocaux sont terrassants à souhait. « Incineration Procession » possède des riffs incroyables.

Les patrons du death ce sont bien eux.

IMMOLATION c’est l’assurance de la sortie d’albums solides au demeurant. Quand on repense à leurs deux premières sorties telles que « Dawn of possession » en 1991  et « Here in after » en 1996 on peut déjà se dire que c’étaient déjà des pierres angulaires du death metal intemporelles. Et refaire un passage par « Close to a world below » et « Unholy cult » dans les années 2000 peut être une excellente idée. Leur death metal blasphématoire possède toujours ce côté evil au possible en 2022. Une fois de plus on sait que les patrons du death sont bien eux. Respect complet.

Tracklist
Abandoned
An act of god
The age of no light
Noose of thorns
Shed the light
Blooded
Overtures of the wicked
Immoral stain
Incineration procession
Broken prey
Derelict of spirit
When halos burn
Let the darkness in
And the flames wept
Apostle
 
 
 

Related posts

Chronique BONG-RA – SUNDROWNED – WELCOME X – BLACK IRIS

Stephan Birlouez

REMEMBER THE LIGHT – The Outcome (EP)

Stephan Birlouez

RAVEN THRONE – Viartannie

New Wire

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.