Among The Living
Chronique Album

IMMORTAL – Northern Chaos Gods

IMMORTAL - Northern Chaos GodsIMMORTAL – Northern Chaos Gods

Sortie Juillet 2018

Demonaz – chant, guitare
Horgh – batterie 


Depuis le départ d’Abbath , Demonaz a repris les rennes du cultissime groupe de Black Métal  norvégien et nous reveint avec un nouvel opus prés de 10 ans apres All Shall Fall. Avec un titre tel que “Northern Chaos Gods“, on comprend que le musicien ne lâchera pas ses sujets de prédilection à savoir le froid, la noirceur et le chaos. 

Entrée en matière très musclée avec “Northern chaos gods” qui rappelle d’emblée une époque plus velue du groupe, celle de ” Battles in the North“. Alors qu’Abbath avait fait évoluer la musique du groupe vers un style plus heavy, Demonaz semble vouloir redonner au groupe sa furie d ‘antan.
Cependant, les passages lourds et heavy ne sont pas pour autant oubliés comme l’énorme riff de “Grim and dark” mais s’intègre dans une atmosphère beaucoup plus apocalyptique. Le groupe a ainsi trouvé une alchimie quasi parfaite entre la mélodie du heavy et la fureur du Black metal.
En effet, on retrouve sur cet album la noirceur  et la brutalité qui avait quitté le groupe depuis quelques albums. Les morceaux “Northern  chaos gods“, “Mighty ravendark” ou “Gates of blashyrkh” nous renvoient à la glorieuse époque de “Battles in the North”  (1995) ou “Blizzard beasts” (1997).


immortal


Les petites intros arpégées sur “Gates of blashyrkh” ou “Where Moutains Rise” nous évoquent évidemment le titre culte “Blashyrkh (mighty ravendark) ” sur l’album “Battles in the North“. Les titres “Mighty ravendark” et “Where Mountains Rise”  ont d’ailleurs  tout pour devenir les nouveaux hymnes du groupe, riffs mid tempo accrocheurs, ambiance glaciale, chant démoniaque, des titres majeurs de l’ album qui devraient être du meilleur effet en live.
Le fidèle Horgh matraque ses futs avec toujours autant de virulence, construisant parfois un véritable mur du son nous fouettant la gueule tel le blizzard glacial.

Demonaz a su reprendre en main un groupe devenu quelque peu moribond ces dernières années en y réinjectant sa rage et son envie de ne pas laisser la bête s’essouffler. IMMORTAL n’a peut être jamais aussi bien porté son nom!


Related posts

Machinalis Tarantulae – Diptyque

Stephan Birlouez

Peter and The Test Tube Babies – That Shallot

Yann Fournier

DYSFUNCTIONAL BY CHOICE – Atomic Clock

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X