Among The Living
Chroniques Albums

JOE LYNN TURNER – Belly Of The Beast

turner
JOE LYNN TURNER
Belly Of The Beast

Sortie le 28 octobre 2022


J’ai toujours eu une grande admiration et un profond respect pour Joe Lynn Turner. Un artiste complet capable de se réinventer sans arrêt et ayant traversé les décennies sans jamais faiblir.
Preuve en est son association avec le producteur Peter Tägtgren (HYPOCRISY, PAIN, LINDEMANN), mariage étrange qui, preuve en est, accouchera d’un opus intense et probablement le plus Heavy de Joe Lynn Turner.
Belly Of The Beast est beaucoup plus qu’un « simple » album, tant dans la démarche que musicalement. L’alchimie entre les deux artistes a parfaitement fonctionné, livrant une composition à la fois épique et profondément personnelle pour Joe Lynn Turner. Il y a peu de temps Joe Lynn Turner a rendu public le fait qu’il souffre d’alopécie, maladie dont il est victime depuis son plus jeune âge et qui entraine une perte de pilosité sur tout le corps. De cette acceptation, JLT revient avec une œuvre rare et un nouveau look.
Ouvrant sur le titre éponyme de l’opus, l’auditeur est directement plongé dans l’univers sombre et poignant de ce nouvel album. Véritable leçon de Heavy à la Judas Priest, ce titre est une parfaite mise en bouche pour le déferlement de Métal qui va suivre.
Car c’est bien de cela qu’il s’agit. Chaque titre délivre une charge émotionnelle intense, sans jamais faiblir, même s’il s’agit d’une ballade.


joe lynn turner


JOE LYNN TURNER nous offre  un album incontournable.

La patte de Peter Tägtgren est bien là, et on la retrouve en particulier sur la dimension épique et martiale omniprésente sur l’album. A l’image de titres comme Tortured Soul (sublime composition au refrain fédérateur) ou encore Rise Up et son rythme à la Rammstein.
Les titres massifs cohabitent également avec d’autres plus légers. Les guitares sont somptueuses : à la fois assassinent et aériennes, elles magnifient un travail déjà fameux.
La voix de JLT, toujours aussi affutée et lustrée par la patine de l’âge, s’est bonifiée et colle parfaitement au projet par son attaque rugueuse. Tears Of Blood vient parfaitement illustrer cela.
Ecoutez-moi ce Don’t Fear The Dark aux accents de DIO, ou ce Living The Dream qui ne sera pas sans rappeler les heures dorées (et lointaines) de Malmsteen. Jusqu’au final sur Requiem Joe Lynn Turner qui vous fera atterrir en douceur et avec classe.

Joe Lynn Turner a prouvé une fois de plus qu’on peut avoir de la bouteille et prendre des risques. Avec Belly Of The Beast, Joe Lynn impose son art, son approche résolument moderne de la musique, mais nous offre surtout un album incontournable. Il entre directement dans mon top 10 de 2022.


Track listing

Belly Of The Beast 5:11
Black Sun 4:47
Tortured Soul 5:10
Rise Up 4:29
Dark Night Of The Soul 4:03
Tears Of Blood 4:27
Desire 4:57
Don’t Fear The Dark 3:53
Fallen World 4:19
Living The Dream 4:43
Requiem 4:06

 



Related posts

BODY COUNT  – Carnivore

Victorien

KLONE – Le Grand Voyage

Stephan Birlouez

Coldside – Fuck Your System

Yann Fournier

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.