Among The Living
Chroniques Albums

Kamera Obscura Copycat vol.2

Kamera Obscura
KAMERA OBSCURA
Copycat vol.2

Cécile : Chant
Jean-Philippe : Guitare
Franck : Basse
Thibaut : Batterie

Après l’excellent The Final Cut en 2018, Kamera Obscura nous propose gratuitement sur son bandcamp un Ep de reprises, donnant ainsi une suite au premier volume qui date maintenant de plus de 6 ans.

Si pour cette prod le groupe a naturellement pioché dans le répertoire du metal, on peut constater que le spectre de leurs influences musicales est assez large, puisqu’en plus de Type-O-Negative, Danzig et Cathedral, Kamera Obscura rend également hommage à David Bowie et Killing Joke.

J’ai trouvé que leur reprise de Brand New God de Danzig avait des similitudes avec l’original, avec néanmoins un son un peu plus dense, assez proche de de ce qu’on pouvait entendre sur The Final Cut. Pour Hopkins (The Witchfinder General), j’avoue avoir du mal à juger avec l’original puisque je n’avais jamais écouté Cathedral. Reste que ce titre me parlait puisqu’il fait référence à un personnage historique de l’Angleterre, qui donna l’occasion à Peter Cushing d’incarner ce personnage trouble dans l’excellent Le Grand Inquisiteur“. On retrouve Vincent Price sur le visuel du EP dans ce rôle, en compagnie d’un autre monstre sacré du cinéma, Christopher Lee dans The Wicker Man, un film à voir absolument ( et n’allez surtout pas confondre avec le très fade remake sorti il y a quelques années). Quant au troisième personnage de la pochette du Ep, il s’agit sans doute d’une actrice du film Le Couvent de la Bête Sacrée, fleuron du genre nunsploitation, qui sert également en partie à illustrer le clip de leur reprise de Christian Woman de Type-O-Negative. Un choix plutôt casse-gueule selon moi (le choix de la reprise, pas le film !) tant l’identité musicale de Type-O-Negative me semble indissociable de la voix et de la présence scénique de Peter Steele. Mais là aussi la reprise n’a pas à rougir de l’original.

Le EP se termine sur The Beautiful Dead de Killing Joke et Cat People (Putting Out Fire) de David Bowie, où j’ai trouvé que le style de Kamera Osbura ressortait plus que sur les titres précédents. Le fait que ces deux chansons n’appartiennent pas au registre metal y est sans doute pour beaucoup dans cette réinterprétation.

Je ne peux que conseiller l’écoute de ces 5 titres qui vont permettre de patienter avant la sortie d’un prochain album.


 

Related posts

SAXON – Battering Ram

Stephan Birlouez

CHIODOS – DEVIL

Stephan Birlouez

BLACK MOTH – Anatomical Venus

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X